Minurso : Une mission et des hommes

Minurso : Une mission et des hommes

Créée le 29 avril 1991 par la résolution 690 (1991) du Conseil de sécurité, le déploiement de la Minurso a eu lieu en septembre de la même année à la suite du cessez-le-feu conclu entre le Maroc et les séparatistes du Polisario. La mission onusienne devait initialement organiser un référendum qui permettrait aux populations sahraouies de décider du statut futur du Sahara en choisissant entre l’indépendance et l’intégration au Maroc.
Chapeautée par le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies, la Minurso a  pour mandat de surveiller le cessez-le-feu, vérifier la réduction des troupes sur le territoire et surveiller leur consignation dans des emplacements convenus.
La Minurso a également pour mission de veiller à la libération de tous les prisonniers et détenus politiques sahraouis et de superviser l’échange des prisonniers de guerre (Comité international de la Croix-Rouge) et d’exécuter le programme de retour des réfugiés (Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés). Du temps où le référendum avait droit de cité, la Minurso devait également identifier et inscrire les électeurs habilités à voter et organiser un référendum libre et équitable et en proclamer les résultats. Son quartier général est situé à Laâyoune. Ses forces ont pour commandant, depuis 2002, le général de division hongrois Gyorgy Szaraz.
Les effectifs de la Minurso sont composés, au 31 mars dernier, de 235 agents en uniforme dont 27 soldats, 202 observateurs militaires et 6 policiers, appuyés par du personnel civil international (123) et local (107). Son financement est assuré selon un fonds d’affectation spécial. Pour la période allant du 1er juillet 2004 au 30 juin 2005, le budget alloué à la Minurso est de 44 millions de dollars. Son mandat a été prorogé jusqu’au 31 octobre 2005 par la résolution  1598 (2005) du Conseil de sécurité en date du 28 avril 2005.
   

Source : www.un.org

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *