Mobilisation administrative

La première phase de l’opération électorale est en marche. La période réservée au dépôt de candidature, qui se déroule du 6 au 13 septembre, est une étape qui nécessite une importante mobilisation des moyens administratifs.
Ainsi, dans toutes les préfectures du royaume, des bureaux ont été aménagés pour accueillir les candidatures et faire le suivi des dossiers. Dans la préfecture de Derb Soltane-El Fida, par exemple, un bureau a été installé au rez-de-chaussée juste à l’entrée du siège de la préfecture. « C’est dans un souci d’accessibilité », dit Mr Naïmi, directeur du cabinet du gouverneur de cette préfecture. « Nous avons fait en sorte que toutes les facilités soient données aux candidats pour le dépôt de leurs dossiers de candidatures », ajoute-t-il.
Pour ce faire, une équipe de neuf personnes a été préparée pour l’occasion. Ils s’occuperont de la réception des candidatures, la vérification des documents officiels remis par la personne dont le nom figure en tête de liste au nom de tous les candidats.
Les membres du bureau se chargeront d’étudier les dossiers de manière collective. L’examen et la réception des candidatures se feront donc « par ordre d’arrivée ». Les candidatures seront enregistrées dans cet ordre de dépôt. Si le dossier est conforme aux conditions requises par la loi, le mandataire de la liste reçoit un récépissé provisoire.
Il devra ensuite se diriger vers les services de la perception pour déposer une caution de 5000 DH. Ce récépissé, il devra le ramener au bureau de candidatures trois jours après pour recevoir un récépissé définitif. La caution n’est récupérable par le candidat que si sa liste obtient un minimum de 5 % des voix lors des élections.
Si le dossier de candidature est rejeté pour une raison prévue par la loi, le mandataire de la liste recevra un récépissé mentionnant ce rejet et les raisons l’ayant justifié. Il a alors le droit de faire les recours judiciaires conformément au code électoral.
Le bureau de dépôt des candidatures est aussi chargé de recevoir les déclarations de retrait de la bataille électorale.
La préfecture Derb Soltane-El Fida compte 223.302 électeurs inscrits sur les listes. L’administration préfectorale a donc prévu l’installation de 558 bureaux de vote le jour du scrutin.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *