Mohamed Ali Hamed : «L’article 30 de la Constitution est dans l’intérêt du Maroc»

Mohamed Ali Hamed : «L’article 30 de la Constitution est dans l’intérêt du Maroc»


ALM :  Comment trouvez-vous la réaction du PP ?
Mohamed Ali Hamed : On doit se référer à la loi espagnole qui stipule que les étrangers résidant en Espagne peuvent voter en vertu d’un accord de réciprocité. A noter que seules les autorités des présides occupés ont réagi pour le moment. Le PP qui dirige les deux villes occupées craint que cette possibilité accordée aux Marocains leur permettrait d’avoir une plus grande place sur la scène politique, ce qui est en mesure de jouer en faveur du Maroc pour ce qui est de la question des deux présides occupés. Mais, il ne faut pas perdre de vue que le nombre des Marocains immigrés à Sebta et à Mellilia ne dépasse pas les 3000 personnes. Donc, ce n’est pas très significatif.

Qu’en est-il des Marocains ayant la nationalité espagnole et qui résident à Sebta et Mellilia ?
Ces Marocains résidant dans les présides occupés ont, naturellement, le droit de vote et le droit de se présenter aux élections, car ils jouissent des mêmes droits que les Espagnols. C’est cette catégorie qui fait peur le plus aux Espagnols. Le nombre de ces Marocains s’élève à plus de 45.000 personnes. Etant donné que le taux de natalité est en hausse parmi cette catégorie, ils seront majoritaires dans les deux villes dans 7 à 10 ans. On voit bien que lors des élections, le PP multiplie les manœuvres frauduleuses pour empêcher cette catégorie de dire son mot, notamment en tentant de corrompre les dirigeants des partis représentant les Marocains et en faisant usage de l’argent sale. Ceci dit, la nouveauté apportée par l’article 30 est dans l’intérêt du Maroc. Ce dernier a besoin d’un lobby fort et influent qui défend ses intérêts en Espagne.

Le PP est donné favori pour remporter les prochaines élections législatives. Quel est l’impact de cette donne sur le Maroc ?
Il est presque certain que le PP remportera les prochaines élections, en raison des erreurs commises par le Parti socialiste. Mais il ne faut pas se leurrer. Le PP est conscient du fait que ce n’est pas le moment idéal pour lui pour gérer le pays. L’économie espagnole est actuellement très affaiblie par les répercussions de la crise et le chômage a atteint un taux catastrophique. Donc, le PP sera beaucoup plus tourné vers les problèmes internes. Dans le contexte actuel, il n’est nullement de l’intérêt du PP de provoquer le Maroc, car ce dernier est le seul pays capable de lui apporter de l’aide, étant donné que l’économie marocaine se porte bien.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *