mai 22, 2018

 

Monde arabe-Amérique Latine : le Souverain appelle à une mise en valeur du patrimoine culturel commun

Monde arabe-Amérique Latine : le Souverain appelle à une mise en valeur du patrimoine culturel commun

SM le Roi Mohammed VI a adressé un discours au deuxième sommet Monde arabe- Amérique du sud qui s’est ouvert, hier mardi 31 mars, à Doha. Le discours royal a appelé à la mise en valeur optimale du capital culturel commun entre le Monde arabe et l’Amérique du sud. «La stratégie de partenariat arabo-sud-américain ne peut atteindre les objectifs escomptés sans une mise en valeur optimale du capital culturel riche et varié qui est le nôtre, ainsi que du patrimoine civilisationnel séculaire dont nos pays sont dépositaires et qui fait la fierté de nos peuples», a déclaré le Souverain. SM le Roi a rappelé à cet égard, qu’en plus de l’ouverture du Maroc sur les différentes civilisations, le Maroc partage avec le Royaume d’Espagne un héritage andalou des plus authentiques et connaît une large diffusion de la langue espagnole et de la culture ibérique.
«C’est fort de ces atouts, que le Maroc est apte à jouer un rôle d’avant-garde pour favoriser les liens de communication et d’interaction féconde entre nos peuples», a ajouté le Souverain. A cet égard, SM le Roi s’est dit satisfait de la qualité des programmes de coopération culturelle, inscrits à l’agenda de ce processus, ainsi que de la création, à Tanger, d’un Institut d’études et de recherches sur l’Amérique du sud.
Le Souverain a également appelé à «développer le cadre institutionnel arabo-sud-américain, pour renforcer la coopération économique entre les deux régions dans le contexte de la mondialisation marqué par la formation de grands groupements économiques où il n’y a pas de place pour les entités fragiles». «La décision que nous avons prise, il y a quelques années, de créer cet important forum, s’est révélée être aussi utile que prometteuse, surtout en ces temps marqués par la déferlante de la mondialisation et la formation de grands groupements économiques, où il n’y a pas de place pour les entités fragiles», a ajouté le Souverain.
Selon le discours royal, le 2ème sommet Monde arabe-Amérique du sud constitue un acquis majeur, voire une nécessité impérieuse que dictent les crises alimentaire, énergétique et financière sans précédent dans l’histoire du monde. Le Souverain s’est dit «Confiant et plein d’espoir que cette importante rencontre constituera un mécanisme efficace nous permettant de faire face aux effets économiques et sociaux pervers de cette crise et de consolider le cadre institutionnel au sein duquel nous sommes rassemblés aujourd’hui. Je forme également le souhait qu’elle soit l’occasion de donner une nouvelle impulsion à notre partenariat, et de nous aider à relever les défis qui se posent à nos peuples en matière de développement». SM le Roi a tenu, par ailleurs, à exprimer son «appréciation» et sa «considération sincère pour la compréhension et le soutien que les Etats sud-américains amis ont manifestés à l’égard des justes causes arabes, et au premier chef, celle du peuple palestinien frère».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *