Mouatassim Belghazi affiche ses priorités

Mouatassim Belghazi affiche ses priorités

Entouré des hauts cadres de l’ONA, Mouatassim Belghazi, président-directeur général de ce holding, a dévoilé les quatre chantiers prioritaires qu’il a initié, depuis son arrivée à la tête de l’ONA en avril dernier. «J’ai engagé des chantiers structurants devant contribuer à renforcer les bases et les fondements de l’ONA», a annoncé M.Belghazi lors d’une conférence de presse tenue le mardi 7 octobre 2008, à Casablanca, à l’occasion de la présentation des résultats semestriels 2008 du groupe ONA. Devant un parterre de journalistes et d’analystes financiers, le président-directeur général de l’ONA a présenté ses priorités. De prime abord, il est question de définir une vision stratégique claire et cohérente à moyen et long termes.
«Un travail de fond est en cours pour définir les portefeuilles optimaux pour l’ONA», a noté M. Belghazi. Le second chantier concerne la mise à niveau des pratiques de gouvernance au sein du groupe. Pour le troisième, il s’agit de renforcer une communication  efficace et transparente avec les partenaires. «Soyons francs ! Le groupe ONA a souffert d’un déficit d’image lié à une insuffisance de communication au cours de ces dix dernières années laissant ainsi la place aux interprétations les plus diverses et les plus farfelues !», a-t-il lancé.
Et d’ajouter, «en vue de rétablir une image réelle en phase avec sa vision stratégique, nous nous sommes engagés dans la mise en place d’une politique plus régulière de communication transparente basée sur des faits, des réalisations et des échecs aussi s’il y en a».
Et enfin, le quatrième chantier du groupe est relatif à la gestion et la valorisation de son capital humain. En chiffres, l’ONA a réalisé au cours des six premiers mois de cet exercice un chiffre d’affaires consolidé de 17,82 milliards de dirhams, en hausse de 16,9 % par rapport à la même période de l’année précédente. Le résultat d’exploitation courant consolidé a augmenté de 121,1 %, passant de 568,6 millions de dirhams à 1,258 milliard de dirhams. À fin juin 2008, le résultat net part du groupe a baissé de 13,2 % pour s’établir à 906,8 millions de dirhams. «Le résultat net de l’ONA S.A est en baisse de 12,5 % par rapport à fin juin 2007, en raison principalement de la non-récurrence de la plus-value de cession de AXA-ONA en 2007, limitée par la hausse des dividendes reçus. Retraité de l’opération AXA-ONA, le résultat net de ONA S.A est en hausse de 95,9 %», explique-t-on. Par filiale, le président-directeur général de l’ONA a mis l’accent sur la réduction des pertes de Wana et sur le «travail exceptionnel de Mohamed El Kettani». En fait, dans le résultat net part du groupe, c’est Attijariwafa bank qui a contribué le plus avec 453 millions de dirhams, loin de Cosumar avec 227 millions de dirhams et Optorg avec 135 millions de dirhams. Le groupe Attijariwafa bank a réalisé un produit net bancaire consolidé de 5,34 milliards de dirhams, en hausse de 24,7% par rapport au premier semestre 2007. Le résultat net consolidé a progressé de 17,1 % pour s’établir à 1,73 milliard de dirhams à fin juin dernier. Pour Wana, les pertes sont passées de – 388 millions de dirhams à fin juin 2007 à – 317 millions de dirhams à fin juin 2008. Pour le deuxième semestre de cet exercice, l’ONA veut surtout poursuivre sa stratégie de développement à l’international d’Attijariwafa bank. Il annonce aussi sa participation à l’appel d’offres pour l’octroi de la troisième licence mobile 2G pour Wana. En chiffres, Mouatassim Belghazi précise que l’objectif fixé par son prédécesseur d’atteindre un chiffre d’affaires de 40 milliards de dirhams à fin 2008 reste réalisable.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *