Mouvement de réforme à la Chabiba Ittihadie

Mouvement de réforme à la Chabiba Ittihadie

Le parti de la Rose fait face à une nouvelle fronde. Dix membres du bureau national de la Jeunesse Ittihadie ont annoncé officiellement, lundi 17 mai, la constitution du «Groupe Omar Benjelloun» au sein de la Jeunesse. Un communiqué de ce groupe affirme que cette initiative «traduit la volonté de remettre sur les rails le parcours de la Chabiba Ittihadie marqué par plusieurs fissures et déviations».
La Jeunesse de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) continue ainsi de bouillonner et ce, depuis la désignation de Ali Elyazghi à sa tête. Le communiqué du «Groupe Omar Benjelloun» exprime «l’opposition totale d’un ensemble de membres du bureau national de la Jeunesse avec la gestion politique et organisationnelle adoptée depuis la restructuration du Conseil national. Une gestion qui n’est pas à la hauteur des aspirations et attentes des jeunes ittihadis. Ladite gestion contredit, aussi, l’esprit de la feuille de route qui a été élaborée à travers une série de rencontres menées sous la direction du premier secrétaire de l’USFP et qui ont débouché sur la restructuration du bureau de la Jeunesse». Le groupe des dissidents reproche essentiellement au secrétaire général de la Jeunesse, Ali Elyazghi, la monopolisation de la prise de décision. «Le secrétaire général de la Jeunesse a transgressé les coutumes du travail collectif notamment par sa gestion individuelle des affaires de l’organisation suivant le style du populisme, mettant à l’écart ainsi les appareils exécutifs de la Chabiba», précise le communiqué. Et d’ajouter qu’«en raison des répercutions des luttes partisanes, la Chabiba a perdu son rayonnement et sa place réelle dans les milieux des jeunes Marocains en tant qu’acteur politique et en tant qu’instance d’encadrement de l’USFP. Une instance qui devra permettre à ce parti de mobiliser les jeunes pour l’enracinement des valeurs du projet progressiste, démocratique et moderniste que porte l’USFP». Le «Groupe Omar Benjelloun» dénonce aussi ce qu’il qualifie d’«absence d’une vision politique claire qui reflète le débat et exprime la dynamique politique des militants de la Chabiba Ittihadie, ainsi que l’absence de tout suivi des grandes questions politiques ce qui nuit à l’image de l’organisation et à son rôle dans le champ politique et associatif national». Contacté par ALM à plusieurs reprises, Ali Elyazghi est resté injoignable. Parmi les objectifs déclarés du «Groupe Omar Benjellou», figure «la tenue du congrès de la Jeunesse, à l’horizon du mois d’octobre 2010, dans des conditions démocratiques qui soient à la hauteur des aspirations des jeunes de l’USFP». Il est également question, selon la même source, de «mettre en place une nouvelle formule organisationnelle à même de garantir le dépassement des inconvénients des anciennes formules notamment en optant pour l’organisation régionale». Le groupe des dissidents demande la clarification de la relation entre l’USFP et sa Jeunesse, ainsi que l’ouverture d’un débat politique de fond sur les rôles de la Chabiba et ses missions. Le «Groupe Omar Benjelloun» a, par ailleurs, adressé une lettre au premier secrétaire et aux membres du bureau politique de l’USFP appelant à la tenue d’une réunion urgente pour discuter de ces derniers développements.


Ali Elyazghi contesté dès son élection

Ali Elyazghi, fils de Mohamed Elyazghi, a été élu secrétaire général de la Jeunesse Ittihadie, samedi 20 février à Rabat, par 12 voix contre 9 pour Hanane Rihab. Militant de la Jeunesse Ittihadie depuis l’âge de 13 ans, Ali Elyazghi est âgé de 30 ans. Après avoir décroché son baccalauréat en sciences mathématiques au lycée Moulay Youssef à Rabat, il est parti aux Etats-Unis afin de poursuivre ses études supérieures en génie électrique et informatique à l’Université de Michigan State. Il est diplômé en ingénierie. M. Elyazghi a été secrétaire de la section de la Jeunesse Ittihadie en 2002. Il est membre du conseil national de l’USFP.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *