Mustapha Khalfi : «On a pris en compte les attentes des citoyens et des acteurs sociaux»

Mustapha Khalfi : «On a pris en compte les attentes des citoyens et des acteurs sociaux»

ALM : Où en est le programme gouvernemental aujourd’hui ?
Mustapha Khalfi : Le programme gouvernemental a été envoyé aux différents ministères. Ces derniers devaient ajouter leurs modifications, commentaires, et observations sur les grandes orientations et mesures qui accompagneront ce programme composé de cinq pôles. Il sera à l’ordre du jour du prochain Conseil de gouvernement prévu jeudi.  

Sur quoi s’est basée son élaboration ?
L’élaboration de la déclaration gouvernementale s‘est basée sur une approche participative entre les quatre composantes de la coalition gouvernementale. Ce travail a duré plus de trois semaines, et s’est déroulé dans le cadre de la charte de la majorité et en prenant en compte plusieurs objectifs. Parmi ces objectifs, il fallait retenir les points communs entre les programmes des quatre partis. On note aussi le maintien des grandes promesses annoncées dans le programme du PJD entre autres. C’est une condition qui permet de veiller à préserver le rapport de confiance qui nous lie aux citoyens ainsi que la crédibilité du gouvernement.
Le programme électoral a aussi pris en compte les dispositions de la Constitution, étant donné que la période 2012-2016 représente une phase cruciale pour la mise en place d’une nouvelle politique publique et le développement de la bonne gouvernance.

Quelles sont les autres références prises en compte pour l’élaboration de la déclaration gouvernementale ?
Il a aussi été question du respect des libertés et des droits fondamentaux. Ces derniers sont explicitement stipulés dans le deuxième chapitre de la Constitution.  On a également pris en compte les attentes des citoyens et des acteurs sociaux, les défenseurs des droits de l’Homme, et l’ensemble du tissu associatif et économique. Des attentes qu’il s’agit de refléter et de  concrétiser dans un certain nombre de mesures clés. Il ne faut pas oublier parmi toutes ces références qui ont guidé l’élaboration de la déclaration gouvernementale, les engagements nationaux et internationaux du Maroc. Dans ce cadre, on note les conventions signées avec la Banque mondiale et les Nations Unis, notamment les objectifs du Millenium, ou encore sur le plan national les différents contrats programmes sectoriels signés par l’Etat. Le respect de la continuité de l’Etat et la préservation de la confiance générale nous obligent à considérer ces points.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *