Nouvelle gare de Casablanca : Le retard admis !

Nouvelle gare de Casablanca : Le retard admis !

Les travaux de construction de la nouvelle gare de Casablanca se poursuivent toujours. Les responsables du projet admettent le retard et l’attribuent à la défaillance de l’entreprise portugaise Conduril, ce qui a poussé à la résiliation du marché et sa réattribution à l’entreprise marocaine TGCC.

Les pluies exceptionnelles qui se sont abattues sur Casablanca en 2010 ont perturbé, pour leur part, le déroulement des travaux. Malgré le ralentissement de la cadence de construction, les travaux seront achevés au plus tard vers la fin de l’année. A fin juin, l’avancement global du projet est d’environ 86%. 

La première phase du projet, dont la surface est évaluée à 33.500 m2, concerne la réalisation de la nouvelle gare avec esplanade et souterrain. D’une surface couverte de 7.000 mètres carrés le rez-de-chaussée avec un hall voyageurs de 3.000 mètres carrés, des guichets de 355 mètres carrés et des commerces de 650 mètres carrés.

Le sous-sols sera par ailleurs aménagé en galerie commerçante d’environ 8.400 mètres carrés dont 2.300 mètres carrés pour la restauration rapide. La première phase connaîtra également la réalisation d’un immeuble de 6 étages à usage commercial et plateaux bureaux ainsi que le réaménagement du faisceau voies et quais.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *