Nouzha Chekrouni «Je suis envahie de fierté»

ALM : Qu’avez-vous éprouvé suite à la qualification de la sélection nationale en finale de la CAN 2004 ?
Nouzha Chekrouni : La majorité des Lions de l’Atlas étant issue de familles de MRE je ne peux être que doublement fière. Je suis débordée de fierté.
D’abord parce que le drapeau de mon pays a été dignement défendu, ensuite parce que cette nouvelle génération de joueurs a montré un dévouement sans limites aux couleurs nationales. Ils ont démontré qu’ils sont solidement attachés à leur patrie. Pour preuve ils ont tous décliné l’offre de nationalité des pays dans lesquels ils évoluent. Franchement cette performance est fantastique, je voudrais tellement leur dire comme je me sens fière d’eux. Ce qui ne pousse à redoubler d’efforts pour consolider cette image. Nous serons toujours là pour les soutenir et pour qu’ensemble on travaille dans l’intérêt de notre cher pays.
Comment vous avez vécu la demi-finale contre le Mali ?
Comme tous les Marocains, j’étais très angoissée. J’ai suivi la rencontre avec beaucoup d’émotion. Mais au-delà du résultat ou de la qualification, c’est cette performance extraordinaire qui m’a marquée. Le niveau du jeu, et les buts dignes des meilleurs footballeurs du monde sans parler de cette structure des Lions magistralement étalée sur le terrain en une parfaite harmonie. Nos jeunes joueurs dégageaient beaucoup de confiance. Ils ont démontré que le football marocain est à la hauteur de son histoire et sa réputation dans le monde entier. Pour un pays qui vise l’organisation de la Coupe du monde en 2010 c’est un atout de taille.
Vos pronostics pour la finale contre le pays organisateur ?
Je suis persuadée que les protégés de Baddou Zaki entameront la finale dans de très bonnes conditions morales. Ils ont démontré notamment lors des quarts de finale contre l’Algérie qu’ils savaient être parfaitement sereins. Personnellement je mise sur une très belle performance contre la Tunisie et c’est à peine si je ne vous dis pas que la coupe sera marocaine cette année.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *