Office des changes : Le déficit commercial s’est creusé de 39,1 % en 2007

En un an, une somme de 38,531 milliards de dirhams de plus a grevé le déficit commercial marocain qui s’est creusé de 39,1 %. Entre 2006 et 2007, le déficit commercial est passé de 98,574 milliards de dirhams à 137,105 milliards de dirhams, ramenant ainsi le taux de couverture à 46,6 % contre 53,2 % en 2006, selon les dernières statistiques de l’Office des changes. Tirées par le renchérissement de la facture pétrolière, la hausse des importations de blé, de voitures industrielles et des matières plastiques, les importations globales ont progressé de 22 % à 256,978 milliards de dirhams. D’autre part, les exportations se sont accrues de 7 % à 119,873 milliards de dirhams suite à l’amélioration des ventes à l’export des engrais, des câbles électriques, des acides phosphoriques et de phosphate. Dans le segment des importations, la part des produits alimentaires dans le total est passée à 10,3% contre 7,3% en 2006. Les demi-produits se sont maintenus au premier rang des groupes de produits à l’importation  avec une  part de 22,9% contre 23,5% en 2006. Les produits finis d’équipement demeurent au second rang des groupes de produits à l’importation avec une part de 21,8% contre 22,3% en 2006. En troisième place, il y a les produits énergétiques avec une part de 19,9% contre 21,3% en 2006.
Comme à l’accoutumée, les produits finis de consommation demeurent au premier rang des groupes de produits à l’exportation avec une part de 30 % contre 31,3 % en 2006.
Pour les exportations, la hausse est due aussi aux recettes des phosphates et dérivés avec 22,246 milliards de dirhams contre 17,665 milliards de dirhams, soit plus 25,9%.
Après les produits finis de consommation, il y a les demi-produits en deuxième place avec une part de 27,7 % contre 26,3 %  en 2006. Quant aux produits finis d’équipement, la part s’est établie à 11,5%  contre 10,7% en 2006. Pour les recettes voyage, l’Office des changes annonce qu’elles ont enregistré un accroissement de 12,1 % pour s’établir à 85,837 milliards de dirhams contre 52,485 milliards de dirhams en 2006.  Pour le seul mois de décembre 2007 et comparativement avec le même mois de l’année 2006, les recettes voyages  ont accusé une régression de 6,1% passant de 4,967 milliards de dirhams à 4,662 milliards de dirhams. Pour les recettes des centres d’appels, elles ont atteint 2,545 milliards de dirhams, soit une progression de 32,6 %.


 

+ 16,5 % de
règlements avec l’étranger


En 2007, les règlements entre le Maroc et l’étranger se sont élevés à 585,782 milliards de dirhams contre 502,956 milliards de dirhams en 2006, soit une hausse de 16,5 % ou de 82,826  milliards de dirhams. Cette évolution est imputable à un accroissement plus important des dépenses (+18,1% ou 42,740 milliards de dirhams) que celui des recettes (+15% ou 40,085 milliards de dirhams), selon l’Office des changes.
 L’excédent se dégageant de ces transactions a enregistré en 2007 une baisse de 8,3% soit 2,654 milliards de dirhams, totalisant 29,143 milliards de dirhams contre 31,798 milliards de dirhams en 2006. Les rapatriements de fonds en euro ont progressé de 15,5 % soit 27 milliards de dirhams. Pour le dollar, le rapatriement a enregistré une hausse de 13,9 % soit 11,244 milliards de dirhams.  

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *