Olympiades régionales de programmation informatique : le Maroc dans le Top Ten arabe

La première place est revenue à l’académie arabe des sciences et techniques d’Egypte, alors que les deuxième et troisième positions ont été occupées respectivement par l’université américaine du Caire (Egypte) et l’université américaine de Beyrouth (Liban).

Les universités d’Alexandrie, d’Ain Shams et du Caire 1er (Egypte), ainsi que l’université allemande du Caire ont décroché respectivement les 4ème, 5ème, 6ème et 8ème places, alors que les 9ème et 10 places sont revenues respectivement à l’université du Caire 2 et l’université américaine de Dubaï.

Organisées à l’initiative de l’école d’ingénieurs de l’université Al Akhawayn d’Ifrane, les Olympiades régionales de la programmation informatique d’ACM réunit les élèves ingénieurs d’universités et écoles supérieurs de renom représentant l’Arabie saoudite, l’Egypte, les Emirats arabes unis, la Jordanie, le Koweït, le Liban, le Maroc et la Tunisie.

Cette manifestation est l’occasion pour les élèves ingénieurs vainqueurs de décrocher le billet pour participer au championnat du monde de programmation, prévu du 12 au 16 mars à Tokyo.

Ce concours annuel d’ACM (association for computing machinery) qui a pour but principal d’encourager le développement des compétences professionnelles des étudiants en matière d’ingénierie et de promouvoir les rencontres internationales des ingénieurs en herbe.

Les éditions précédentes de ce concours ont eu lieu au Maroc (Université Al Akhawayn) de 1998 à 2000, en Egypte de 2001 à 2002 et au Koweït de 2003 à 2005.

Cette édition a vu la participation de 27 équipes de différentes universités et instituts supérieurs d’ingénierie à travers le pays.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *