Oujda : Circulez

Vous avez ouvert un dossier très sensible en évoquant les conditions de nomination des présidents d’université. À Oujda, comme toujours nous nous sentons en état d’exception. Nous faisons partie des universités où le processus a échoué. Permettez-moi, au nom de nombreux collègues qui sont dans mon cas, de vous éclairer à propos des circonstances de cet échec.
Les Professeurs chercheurs de l’université Mohamed Premier d’Oujda ont été soulagés par l’annonce d’un nouveau système de nomination des présidents d’université. Ils avaient perdu tout espoir d’un éventuel changement. Le campus est assez éloigné de la ville et les responsables fermaient l’oeil sur les dérapages de certains doyens. Seulement ils n’allaient pas tarder à être déçus par la procédure retenue pour élire les représentants des professeurs à la commission des candidatures.
Un présage de ce qui allait se passer par la suite. Le « représentant » à la commission des candidatures appartient à la même formation politique que l’un des candidats ( le doyen de la faculté de Droit) . et tous les deux, sont issus du parti de M. le ministre de l’Enseignement Supérieur. Si cette donne est normale dans d’autres sociétés, voire même dans d’autres régions du Maroc, la ville d’Oujda en fait l’exception. On a beaucoup colporté que la présidence de l’université Mohamed Premier est réglée d’avance, car la région orientale est le fief du RNI, et que tout autre candidature serait pure perte de temps comme d’effort. Depuis les nominations royales, les professeurs chercheurs commencent à s’interroger sur les travaux de la commission des candidatures. Particulièrement sur le rôle joué par l’un de ses membres en s’inscrivant en dehors de l’unanimité soit par partie prise partisane, soit par crainte de représailles professionnelles ou pour d’autres raisons ; surtout qu’aucun des trois candidats «agréés» n’a été nommé. Ce qui peut être traduit par les uns comme un revers pour leurs aspirations légitimes.

• B.Z. (professeur)

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *