Ouverture à Agadir de la 3ème édition du festival Timitar

Le groupe folklorique Aglagal, qui perpétue la tradition de Taliouine (sud du Maroc) de percussions et de danse, le mythique groupe Jilala, qui a fasciné à travers les ans les différentes générations grâce à ces paroles touchant à la vie quotidienne et aux problèmes sociaux et l’artiste Ammouri M’Barek, un rénovateur de la chanson amazighe marocaine contemporaine, se sont produits également en soirée inaugurale suivie par une foule très nombreuse.

La 3-ème édition, organisée cette année sous le signe "les artistes amazighs accueillent les musiques du monde" consolide la première vocation du festival d’être un véritable espace d’échanges, un carrefour de dialogue entre les cultures mais aussi une ouverture des artistes amazighs sur la musique du monde.

Conciliant entre la dimension populaire, l’esprit de fête et l’exigence artistique, cette édition offrira aux mélomanes gadiris et aux visiteurs de la ville, selon les initiateurs, une opportunité pour découvrir des genres musicaux aussi divers que la chanson amazighe et les créations musicales marocaines et mondiales contemporaines.

Nombreuses voix marocaines, et non des moindres, marqueront ainsi de leur présence la 3-ème édition : la gracieuse Karima Skalli, la grande star de la chanson chaâbi, Najat Aatabou, l’artiste Ammouri M’barek, Rayssa Tihihite et Mohammed Maghni, outres les troupes Jil Jilala, Binobin, Aflak, Izenzaren, Mugar et l’ensemble Aïchata.
Concernant la participation étrangère, cette édition sera marquée, outre Jimmy Cliff et Chab Mami, par la participation de la diva mauritanienne, Malouma, les chanteurs maliens Oumou Sangare et Tinariwen, les chanteurs ivoirien Dobet Gnahoré et nigérien Desert Rebet, expression de la rencontre de la scène touareg du Niger et la nouvelle scène française.

D’autres grands noms de la scène musicale internationale venus de Cuba, Las Palmas, France, Colombie, Madagascar et de l’Iran se produiront sur les grandes places de la capitale de Souss.

Outre les représentants de la presse écrite et audiovisuelle nationale et locale, le festival bénéficie d’une large couverture médiatique internationale assurée par une vingtaine de journalistes, photographes et reporters venus de différents pays d’Europe et des Etats-Unis.

Initiée du 11 au 16 juillet courant par l’Association Timitar, cette édition prévoit également des ateliers de formation en collaboration avec l’Institut français d’Agadir en faveur des jeunes talents de la musique moderne. Ainsi cinq ateliers sont au programme à savoir la création de musiques électronique, les percussions, le Scratch, le Hip Hop et la création artistique.

La cérémonie d’ouverture a été marquée par la présence du ministre de l’emploi et de la formation professionnelle, M. Mustapha Mansouri, le ministre du commerce extérieur, M. Mustapha Mechahouri, le wali de la région Souss-Massa-Draa, gouverneur de la préfecture d’Agadir Ida Outanane, M. Rachid Filali et le président de la région, M. Aziz Akhenouch et le maire d’Agadir, M. Tareq El Kebbaj et plusieurs autres personnalités marocaines et étrangères.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *