Ouverture du débat sur la grève

C’est ce jeudi 26 février que la Commission sociale chargée de la réglementation du recours de la grève aura lieu. Hormis les volets relatifs aux questions des administrateurs et cadres assimilés, et de la couverture médicale, pour la CDT (Confédération démocratique du travail), les séances du dialogue social sont bel et bien terminées.
Ce dont il est question maintenant, c’est du travail des commissions permanentes chargées de l’adoption des décrets d’application du Code du travail.
Au moins 32 décrets seront adoptés d’ici le mois de juin prochain et les discussions à ce sujet suivent leur cours normal. Car, pour la CDT, le retard auquel font part certains observateurs sont en fait intrinsèques à la nature du travail des commissions précités, sachant que chaque article du Code du travail exige un décret d’application. Contrairement à des propos faisant allusion au manque de coordination entre la Primature et le ministère des Finances, un membre du Bureau exécutif de ladite centrale a tenu à préciser que les représentants des Finances avaient participé à toutes les réunions qui se sont soldées par la conclusion des accords du 30 avril et du 27 janvier. «Mieux encore, dit-il, pour la première fois des accords de ce genre ont été accompagnés d’une étude faisant part des extrapolations et effets de ces accords sur l’environnement social et économique du pays». Et de signaler que le code a été adopté sur la base d’une vision sociale et économique moderne et en faveur de la dynamique d’investissement au Maroc. Outre ce fait, l’on estime, au niveau de la direction de ce syndicat, qu’aucun problème d’ordre financier n’est posé à l’horizon. La grille réservée aux indemnités est claire et définie de manière précise, nous a déclaré, de son côté, Belarbi Allal, membre du Bureau exécutif de la CDT.
Enfin pour ce qui est de la réunion du 26 févier, M. Belarbi a tenu à rappeler les positions de son syndicat au sujet du recours à la grève, sachant que le patronat avait demandé que cet axe fasse l’objet d’une annexe et ce alors que les syndicats mettent le doigt sur la nécessité de donner aux différents partenaires sociaux des possibilités de négociations avant le recours à la grève.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *