Partenariat agricole Maroc-Gabon : Le vœu de Ali Bongo Ondimba

Partenariat agricole Maroc-Gabon : Le vœu de Ali Bongo Ondimba

Intervenant à la cérémonie d’ouverture de la sixième édition des Assises de l’agriculture, présidée mardi dernier à Meknès par SM le Roi Mohammed VI, le président gabonais Ali Bongo Ondimba a souhaité renforcer davantage le partenariat Sud-Sud.
Il a ainsi formulé le vœu que la présence gabonaise à cette importante rencontre «serve de catalyseur pour la création de partenariats fructueux et multiformes entre le Gabon et le Maroc dans tous les secteurs, notamment celui de l’agriculture». «Le Gabon, l’un des pays les plus prospères en Afrique subsaharienne, se situant au troisième rang régional en termes de PIB/habitant, peut prétendre à un avenir agricole prometteur, non seulement du fait de ses atouts naturels, mais aussi grâce aux perspectives mondiales qui laissent apparaître une tendance à l’accroissement des besoins dans les 20 années à venir», a souligné le président gabonais qui a été accompagné par une délégation de hauts responsables de son pays.
La délégation gabonaise comprend, entre autres, Julien Nkoghe Bekale, ministre de l’agriculture et de l’élevage, Mathias Ossibadjo Otouga, directeur de Cabinet adjoint du président de la République, François Banga Eboumi, secrétaire général du Conseil national de sécurité, et Jean Yves Teale, ambassadeur, conseiller spécial du président de la République. «Il nous revient dès lors de travailler de concert pour bâtir des économies solides, durables et dynamiques qui profiteront à toutes les parties: investisseurs, gouvernements et naturellement et surtout à nos populations respectives», a ajouté le président gabonais.
Lors des Assises de l’agriculture,  Ali Bongo Ondimba a tenu aussi à rappeler que lors de la visite officielle du Souverain en mars dernier au Gabon, l’une des décisions prises a été de relancer et de redynamiser la coopération agricole et d’inciter les opérateurs économiques marocains intéressés à investir dans le secteur agricole au Gabon. En effet, le 26 mars dernier, et à Libreville, SM le Roi Mohammed VI et le président de la République gabonaise avaient présidé la cérémonie de signature de six accords de coopération bilatérale dans divers domaines.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *