Partis : l’Alliance socialiste au Sahara

Une délégation du groupe de l’Alliance socialiste à la première chambre du Parlement est arrivée, hier lundi, à Boujdour. Cette ville est la deuxième étape d’une tournée qui doit mener treize membres de ce groupe, dirigé par le PPS Mohamed Ahejjam, à Laâyoune et Smara.
Selon les responsables de l’Alliance socialiste (PPS, Al Ahd et PSD), cette initiative vise à renouer les liens avec nos concitoyens du Sahara et renforcer le front intérieur national. Pour Mohamed Ahejjam, la diplomatie partisane peut être très efficace à l’étranger, mais il faut aussi continuer les efforts de mobilisation à l’intérieur du pays autour de la première cause de la Nation : celle de son intégrité territoriale au moment où les discours des ennemis du Maroc se font de plus en plus virulents.
Le programme de cette tournée prévoit notamment des rencontres avec les chioukhs des tribus sahraouies, mais aussi avec les représentants des associations et des élus locaux. Dans chaque ville, en plus de ces rencontres, sont organisés des meetings populaires où il est question d’un dialogue franc et ouvert autour des questions qui intéressent chaque région. Les thèmes les plus abordés lors de cette tournée ont trait à la régionalisation. Option choisie par le Maroc et choix réitéré à maintes reprises par le Royaume comme meilleure solution au conflit autour du Sahara marocain dans le cadre du respect de l’intégrité territoriale du Maroc.Cette tournée n’est pas la première du genre pour les partis marocains qui se plaignaient d’être mis à l’écart de la gestion du dossier du Sahara par Driss Basri.
En octobre dernier, la jeunesse socialiste (PPS) avait organisé une rencontre ouverte avec la population de Smara. Pendant plusieurs heures, les jeunes de cette ville ont eu l’occasion de dire tout ce qu’ils avaient sur le cœur mais, surtout, de procéder à de grandes clarifications. Les jeunes de ces régions ne veulent plus que leurs revendications sociales, légitimes d’ailleurs, soient toujours interprétées comme des appels au séparatisme. La tournée de l’Alliance socialiste se poursuit aujourd’hui à Laâyoune avec un meeting populaire (au Palais des congrès). Mercredi, cette tournée prendra fin avec un autre meeting populaire à Smara.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *