Pas de confusion dans la mise en oeuvre de la couverture médicale de base

En réponse à une question d’actualité à la Chambre des représentants, M. Biadillah a indiqué qu’il y a probablement eu une insuffisance au niveau de la communication, mais l’agence nationale d’assurance maladie mène actuellement des campagnes de sensibilisation.

Et de souligner qu’il est tout à fait normal que l’entrée en vigueur de l’assurance maladie obligatoire connaisse quelques difficultés, du fait que ce projet sociétal stratégique se caractérise par de nouveaux rapports entre les assurés, les structures en charge de la gestion et les prestataires dans les secteurs public et privé.

M. Biadillah a estimé qu’il est possible de considérer que l’application de la couverture médicale de base au Maroc a franchi des étapes importantes marquées par l’entrée en vigueur de l’AMO (assurance-maladie obligatoire) en août 2005 au profit des salariés et retraités des secteurs public et privé et le début de sa mise en application le 13 novembre 2006 au profit des commerçants, des petits métiers et des professions libérales.

Il a indiqué que le régime d’assistance médicale au profit des personnes nécessiteuses a été finalisé, précisant que 16 équipes se penchent, depuis le 12 juillet 2005, sur les modalités d’application de ce projet.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *