Payement des impôts par virement bancaire pour les entreprises clients de la BCP

Cette convention de partenariat qui entrera en vigueur dès le 1er juillet prochain, a été signée par le Trésorier général du Royaume, M. Said Ibrahimi, et le président du Comité Directeur du Crédit populaire, M. Noureddine Omary, en marge d’une conférence de presse tenue conjointement par les deux responsables au siège du groupe BCP à Casablanca.
Mettant ce partenariat en perspective, les deux responsables ont tenu à souligner que cet accord vise en premier lieu à renforcer davantage les mécanismes de coopération pour mieux promouvoir l’utilisation des nouveaux outils de paiement et favoriser les échanges de données informatisées.

La mise en application des dispositions de cette initiative, première du genre, sera précédée par la diffusion de tout un canevas d’informations destinées à expliquer pragmatiquement les avantages qu’elle offre aux gestionnaires des entreprises aux plans matériel et moral, puisqu’il suffit désormais de se présenter aux guichets des agences de la BCP, muni d’un avis de paiement d’impôt pour que la redevance soit virée à la Trésorerie générale, sans aucune perte de temps.

Cette convention traduit visiblement la résolution de la BCP de faire évoluer les moyens techniques et financiers et impliquer la banque dans les opérations de règlement par virement bancaire des impôts et taxes recouvrés par la TGR, à l’instar de ce qui se passe au monde dans ce domaine, a assuré M. Omary, tout en précisant que cette convention ne donne en aucun cas le droit à la BCP d’aller chercher le recouvrement des impôts auprès des entreprises à la place des inspecteurs de la Direction générale des Impôts, ou encore les obliger de s’acquitter de leur redevance.

Pour M. Ibrahimi, ce partenariat élaboré avec la BCP s’inscrit dans le processus de modernisation des métiers et services de la TGR pour aider les contribuables à s’acquitter de leurs impôts dans les meilleures conditions et ce, par la professionnalisation du recouvrement.

Et de rappeler que cette convention en vertu de laquelle toutes les agences de la banque établies dans les quatre coins du Royaume ouvriront le 1er juillet leurs guichets devant les entreprises souhaitant s’acquitter de leur impôt par virement bancaire, vient de s’ajouter à deux autres conventions de partenariat signées auparavant entre les deux établissements.
La première concernait la domiciliation des salaires et émoluments des fonctionnaires et la deuxième portait sur la bancarisation des employés de l’administration publique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *