Pédophilie : Après Luc Ferry, l’ex-patron des RG Yves Bertrand pourrait être auditionné

Nouveau rebondissement dans l’affaire Luc Ferry. L’ancien patron de la Direction centrale des Renseignements généraux, Yves Bertrand pourrait être auditionné prochainement par la brigade de protection des mineurs de Paris. Lors de son audition, vendredi 3 juin, dans le cadre de l’enquête du Parquet de Paris lancée à la suite de ses accusations de pédophilie contre un ancien ministre, Luc Ferry aurait évoqué, selon le quotidien français Le Figaro, l’existence d’une enquête des ex –Renseignements généraux sur cette affaire. Yves Bertrand a toutefois déclaré au Figaro n’avoir aucun rapport dans cette affaire. «Je n’ai rien à voir avec cette histoire. Je ne connais pas Luc Ferry. Qu’il prenne ses responsabilités au lieu de se défausser», a-t-il affirmé. Toujours est-il que l’information d’un ministre soupçonné de pédophilie avait circulé il y a déjà plusieurs années. En effet, au cours de l’émission « Les Grandes Gueules» diffusée sur RMC les 27 novembre 2008 et 9 septembre 2009, Yves Bertrand évoque un ministre soupçonné de pédophilie dans les années 80. L’affaire aurait été étouffée jusqu’en 2005. Le 22 septembre de cette année, L’Express cite le nom de Jack Lang en toutes lettres au sujet de ces rumeurs. «En 1996, un «blanc» – document non signé – des Renseignements généraux fait allusion à une vraie affaire de pédophilie survenue en 1988 dans le sud-est de la France et évoque, avec force détails scabreux, le couple Lang, citant des écoutes téléphoniques que personne n’a jamais entendues et qui ont été, selon la note… détruites depuis. La hiérarchie policière n’accorde aucune crédibilité à l’assertion. Enfin, à l’approche de la présidentielle de 2002, quelques Chiraquiens racontent une arrestation de Jack Lang au Maroc, dans une affaire de mœurs, suivie d’une exfiltration discrète organisée par l’Elysée», citait L’Express. Interrogé à ce sujet, Najia Adib, présidente de l’Association «Touche pas à mes enfants», a déclaré que «toute personne au courant de cette affaire doit être auditionnée. Le silence est un crime. Si Luc Ferry n’est pas capable de dire la vérité, il fallait qu’il s’abstienne de tout propos». Et d’ajouter : «Nous allons déposer plainte contre X le jeudi 9 juin au Parquet de Paris. Celle-ci sera déposée par Me Gilbert Collard». Du côté de l’Association «Touche pas à mon enfant», un communiqué souligne que la plainte contre X sera déposée à Paris ce mercredi 8 juin à 15h00. A noter que cette ONG organise la même journée une conférence de presse sur cette affaire dans les locaux de la Péniche «Le Quai» à Paris en présence de l’Association «Mémoire Vive» et de l’Association «Amis de l’AMDH en France» et ce avec la participation de Me Mustafa Errachdi, avocat de Marrakech et de Me Jean Chevais, avocat de Paris. Rappelons que l’ancien ministre de l’Education nationale, Luc Ferry, avait lâché une véritable bombe le lundi 30 mai sur le plateau du Grand Journal de Canal Plus en accusant un ancien ministre de s’être fait prendre à Marrakech dans une partouze avec des petits garçons.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *