Plan Azur : Dépôt final des appels d’offres, le 17 mars

Plage Blanche (Guelmim), Mazagan (El Jadida), Mogador (Essaouira), Lixus (Larach) et Saïdia (Berkane). Cinq stations balnéaires dans cinq régions du Maroc, auxquelles s’ajoute Argan bay à Taghazout, le traditionnel village de pêcheurs, un paradis pour les amateurs du surf.
La somme de ces projets constitue le Plan Azur, véritable arme de l’offensive balnéaire que mène le Royaume. Représentant un investissement de pas moins de 4 milliards de DH et quelques 100.000 lits supplémentaires, le projet d’aménagement des cinq stations balnéaires prévues va bon train. Onze des 22 sociétés soumissionnaires ont d’ores et déjà été présélectionnées. Parmi elles figurent sept sociétés étrangères, deux marocaines et deux autres mixtes.
Une présélection qui a fait suite à l’appel à manifestation d’intérêt pour la sélection des aménageurs privés lancé en juillet 2002. Parmi les entreprises présélectionnées, figure Kerzner International Limited, le géant touristique sud-africain établi aux Bahamas, société propriétaire de la célèbre Sun City en Afrique du Sud et du non moins célèbre hôtel Atlantis qui compte 5000 lits aux mêmes Bahamas.
La liste des candidats retenus comprend également FADESA, le plus grand opérateur de construction immobilière en Espagne, Bouygues Bâtiments S.A, Maroc Hotel Village (CDG), Risma (Accor), M&J Pestana, Groupe ONA, Groupe CMKD, Med Group Inversiones S.L (Groupe Soros), Thomas & Piron/TPF/ l’Atelier et le Groupe Somed. Il serait intéressant à cet égard de remarquer la forte présence des firmes espagnoles, de plus en plus, férues du Maroc.
Le dépôt final des appels d’offres est prévu pour le 17 mars prochain. La sélection aura lieu entre avril et juin 2003. La réalisation de ces projets sera entamée avant la fin de cette année. La mise en oeuvre de cette offensive balnéaire intervient à un moment ou le pays se prépare à devenir un pôle touristique dont la mer est le principal atout. Une offensive lancée par la signature à Tanger, le 24 juillet 2002, sous la présidence du Souverain, de la convention d’investissement entre le gouvernement marocain et la société Palais des Roses International, filiale du groupe saoudien Dallah Al Baraka pour l’aménagement et le développement de la station touristique de Taghazout, à 15 Km au nord d’Agadir où une station touristique intégrée de haut standing d’une capacité de 25.000 lits est prévue.
Plus qu’une action séparée qui a, par ailleurs, drainé quelques unes des plus grandes sociétés opérant dans le secteur touristique, cette opération s’inscrit dans le cadre de la «Vision 2010» qui s’est traduite par l’accord-cadre conclu entre le gouvernement et la Fédération du tourisme, affiliée à la Confédération générale des Entreprises du Maroc (CGEM). Un accord d’application a également été signé par les deux parties.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *