Pluies diluviennes dans la province d’Essaouira : quatre morts

Un premier bilan faisait état d’un mort et d’une personne portée disparue.
Les quatre victimes sont originaires des localités de Takat (1) et Tamanar (3), alors que les personnes portées disparues sont signalées dans les communes rurales de Tahlouante et Bouzemmour, a indiqué la même source.

Dans la municipalité de Tamanar 40 boutiques ont été submergées par les eaux et 60 têtes de caprins emportées par les crues de l’oued Tamanar. Par ailleurs, les routes qui ont été fermées à la circulation au niveau de la province ont été ouvertes après l’accalmie enregistrée jeudi. Dans la ville d’Essaouira, les opérations de pompage des eaux pluviales sont actuellement en cours à l’aide de 12 motopompes.

En effet, les fortes précipitations (65 mm) ont engendré des dégâts matériels consistant en l’inondation des quartiers Tilal, Lalla Amina, Bab Doukkala et la zone industrielle. Des maisons et des locaux de commerce ont été envahis par les eaux dont le niveau a encore augmenté suite aux pluies qui se sont abattues sur la ville pendant la nuit de mercredi à jeudi (25 mm en 45 minutes).

Le volume des précipitations enregistrées mercredi matin a atteint plus de 70 mm dans certaines régions de la province en moins de quatre heures.

Le gouverneur de la province d’Essaouira, M, Abdeslem Bikrat, a tenu mercredi une réunion d’urgence avec les représentants des autorités locales et provinciales pour examiner la situation, élaborer un plan d’intervention et prendre les mesures qui s’imposent, dont le renforcement des moyens et engins nécessaires.

A rappeler qu’un projet de modernisation du réseau d’assainissement liquide à Essaouira est en cours de réalisation pour un coût global de 110 millions de dirhams.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *