Plus de 8 tonnes de cannabis saisies et 136 personnes arrêtées au port de Tanger cette année

Les trafiquants de stupéfiants ont été appréhendés lors des contrôles de routine au poste frontières effectués conjointement par les éléments de la police et de la douane.
Selon les éléments d’enquêtes, les passeurs, de différentes nationalités, qui s’apprêtaient à embarquer, avaient l’intention d’acheminer les stupéfiants vers différentes destinations en Europe, notamment l’Espagne, la France, les Pays-Bas et l’Italie.

Selon les statistiques de la police spéciale du port, la plupart des saisies ont été effectuées sur des véhicules légers. La mise en place récemment d’un scanner haute technologie semble avoir dissuadé les  »grosses opérations » de trafic de drogue à bord des camions TIR.

Toutefois, des téméraires ont été épinglés avec d’impressionnantes quantités dissimulées dans des marchandises d’export. L’une des plus importantes prises du premier semestre de l’année en cours a été opérée le 12 mai dernier.

En passant au scanner un camion TIR suspecté, les éléments de la police et de la douane avaient constaté la présence de six passagers clandestins.
En évacuant les clandestins, les policiers ont découvert une quantité de 4,09 tonnes de résine de cannabis enfouie au fond de la remorque transportant une livraison de légumes. Le chauffeur du camion, un ressortissant espagnol, a été arrêté.

La prise la plus inattendue est celle d’une quantité de 11,5 Kg de cocaïne effectuée le 20 juin dernier. Les policiers ont découvert cette quantité de drogue dure encastrée dans une cache spéciale au niveau du pare-chocs arrière du véhicule d’un ressortissant marocain établi en France.

L’on relève aussi sur ces statistiques que les subterfuges pour dissimuler la drogue ne cessent de redoubler d’ingéniosité. Du classique réservoir à double paroi, les trafiquants n’hésitent pas à rouler dans des véhicules dont les pneus sont bourrés de haschich. Les policiers en poste au port avaient récemment extrait pas moins de 120 kg de résine de cannabis placés dans les 4 pneus d’un véhicule tout terrain d’un jeune étudiant établi en Espagne.

Certains trafiquants procèdent au moulage de produits d’artisanat sur du cannabis. Un ressortissant marocain établi en Belgique a été pris avec des fontaines  »fourrées » de cannabis. En cassant les jolies pièces faites main, les policiers ont collecté une quantité de 35 kg de cannabis.

Un passager piéton a poussé l’audace jusqu’au ridicule. Dans sa valise qu’il traînait avec peine, les policiers ont découvert une quantité de 28 kg de cannabis juste couverte par une serviette.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *