Poste Maroc prend pied dans la microfinance

Poste Maroc commence l’année 2010 avec un appétit déclaré pour la microfinance. Elle a été autorisée fin décembre à prendre une participation dans le capital du fonds de financement d’organismes de microcrédit Jaïda. Poste Maroc, qui est désormais un établissement bancaire, se positionne dans le marché de la microfinance avec l’acquisition de 10% dans le capital de Jaïda par achat d’actions auprès de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) qui détient 45% du capital. «Cette prise de participation, qui s’inscrit dans le cadre de la stratégie de Barid Al-Maghrib visant à asseoir une présence dans le secteur de la microfinance, a été décidée sur la base de l’accord de son conseil d’administration lors de sa réunion du 22 mai 2009», explique-t-on dans le Bulletin officiel N° 5796. L’arrivée de Poste Maroc dans le capital de Jaïda intervient à un moment où la microfinance s’attend à de belles performances.
En effet, le plan d’affaires de Jaïda, sur la période 2009-2011, montre que le produit net bancaire et le résultat net enregistreraient respectivement un taux de croissance annuel moyen de 75 et 128%. Jaïda est doté d’un capital social de 300 millions de dirhams. Ce fonds de financement dédié aux organismes de microcrédit au Maroc a pour «objectif essentiel de lutter contre la pauvreté, en permettant l’accès au financement à une population précaire».  À travers cette participation au capital, Poste Maroc mettra à la disposition de Jaïda des moyens et des ressources afin de mieux servir les associations de microcrédit dans leur mission de financement des projets des populations rurales et exclues du système financier, et ce en proposant des financements adaptés et structurés, selon la même source.
De même, avec la création de la banque postale «Al-Barid Bank», Poste Maroc compte également offrir aux associations de microcrédit et aux clients bénéficiaires des produits complémentaires aux microcrédits distribués par ces mêmes associations tels que le transfert d’argent, la monétique, la messagerie et le courrier. Pour atteindre ces objectifs, Poste Maroc mise certes sur son réseau très développé à travers toutes les régions du pays. À elle seule, elle compte plus de 1726 agences. C’est dire que Poste Maroc peut atteindre ces cibles là où elles sont.

Jaïda en bref

Jaïda est un fonds de financement des organismes de microfinance au Maroc.
Jaïda, dont l’appellation signifie  l’excellence,  a pour mission de :
• Faciliter l’accès au financement aux associations de microcrédit marocaines.
• Concilier des exigences de développement social et de rentabilité
• Drainer davantage de sources de financements privées vers le secteur
• Offrir un outil de coordination des interventions des bailleurs de fonds
internationaux
• Favoriser le dialogue avec les autorités afin d’œuvrer vers le développement structurel du secteur
• Contribuer au développement institutionnel des associations de microcrédit
• Inciter les associations de microcrédit à développer des produits innovants pour ses clients.
`

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *