Poursuite de l’audition de Mounir Erramach, présumé impliqué dans l’affaire Bin Louidane

Erramach est poursuivi pour implication présumée dans des réseaux de trafic international de drogue, en liaison avec l’affaire du dénommé Mohamed Kharraz alias Chrif Bin Louidane. Dans cette affaire, plus d’une vingtaine de prévenus, dont des éléments des services de sécurité, de la gendarmerie et des forces auxiliaires, sont poursuivis par le parquet de Casablanca, chacun en ce qui le concerne, pour "crimes de trafic des stupéfiants et contrebande à l’échelle internationale, corruption, abus de pouvoir, non dénonciation d’un criminel recherché par la justice, organisation de l’émigration de personnes à l’étranger de manière illégale et fréquente, aide et participation à l’émigration clandestine".

Mounir Erramach, incarcéré à la prison locale de Salé, avait été condamné à Tétouan, en mai 2004, à 20 ans de prison assortis d’une peine d’amende de 3.372.360.000 dhs (à verser au profit de l’administration des douanes) dans une autre affaire de trafic de drogue.

Il serait le neveu du dénommé Mustapha Tétounani Couiyeh, arrêté en septembre dernier par les éléments de la brigade nationale de police judiciaire, dans cadre de la lutte contre le trafic international, précise-t-on. Selon la même source, Couiyeh serait lui aussi impliqué dans l’affaire Chrif Bine Louidane.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *