Précisions du gouvernement marocain

Précisions du gouvernement marocain

À la suite de la publication, vendredi 21 décembre, par la Primature du Sénégal d’un communiqué faisant état de «l’appel pour consultations» de l’ambassadeur du Sénégal à Rabat «en attendant des clarifications», le Premier ministre a rendu public, samedi, un communiqué dans lequel il a indiqué que «le Royaume du Maroc a clairement expliqué le seul motif de la présence à Rabat, pour une brève période de trois jours, de l’ambassadeur de Sa Majesté à Dakar à savoir celui de contribuer à l’analyse du revirement radical, grave et surprenant de la position de hauts responsables du Parti socialiste sénégalais sur la question de l’intégrité territoriale du Royaume». Le chef du gouvernement marocain précise ainsi que la démarche du Maroc a «un objectif déterminé sur un sujet précis». Il ne s’agit donc pas, toujours selon le communiqué du Premier ministre, «d’un rappel en consultations qui aurait alors pu révéler un éventuel différend ou tension à caractère politique entre les deux Etats ou être interprété comme un geste inamical vis-à-vis du peuple sénégalais frère». Le communiqué de la Primature a tenu à rappeler que «bien au contraire, les autorités marocaines ont pris soin de bien distinguer les choses et ont tenu, à cette occasion, à se féliciter du développement et de l’approfondissement, ces dernières années, des relations entre les deux pays» sous l’impulsion de SM le Roi Mohammed VI et du président Abdoulaye Wade. «À ce titre, le Royaume du Maroc a rappelé que les rapports entre les peuples marocain et sénégalais sont séculaires, mutuellement respectueux, exceptionnels et singulièrement profonds. Dès lors, le Royaume du Maroc n’a aucune explication supplémentaire à fournir ou clarifications à apporter autres que celles déjà formulées, avec la clarté requise, dans les communiqués du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération datés respectivement des 19 et 20 décembre», souligne le document diffusé par le département du Premier ministre. «La démarche du Royaume du Maroc et les précisions sans équivoque apportées ne semblent pas avoir été accueillies et perçues à leur juste valeur. Ceci étant précisé, et tout comme le Royaume du Maroc, l’Etat du Sénégal définit, en toute souveraineté, sa politique étrangère et arrête dans ce cadre les décisions à caractère diplomatique qu ‘il juge appropriées», a conclu le communiqué.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *