Près de 326 milliards de dirhams de transactions à fin septembre 2010

Les échanges commerciaux du Maroc vers l’étranger ont maintenu leur croissance à fin septembre. Ces échanges se sont chiffrés à près de 326 milliards de dirhams, soit une hausse de 16% un an auparavant. Se référant aux indicateurs mensuels des échanges extérieurs du Maroc, publiés récemment par l’office des changes, l’Europe vient en tête de liste des pays étrangers avec un volume de 192,73 milliards de dirhams. Ainsi le Vieux Continent participe à hauteur de 59,1% dans le total des échanges, suivi de l’Asie ( 22,2%), de l’Amérique (10,9%), de l’Afrique (7,4%) et de l’Océanie (0,4%). Pour sa part, la France occupe le premier rang avec un 55,2 milliards de dirhams des transactions. Elle est considérée en tant que premier client avec un volume de 23 milliards de dirhams et premier fournisseur avec un chiffre total de 32,25 milliards de dirhams. Toutefois, les échanges commerciaux avec la France dégagent un déficit de 9,24 milliards de dirhams et un taux de couverture des importations par les exportations de 71,3%. Cependant, les échanges commerciaux avec l’Espagne, deuxième fournisseur et client du Maroc, font ressortir un déficit de 8 ,23 milliards de dirhams et un taux de couverture de 68,4%. En outre, le commerce des services du Maroc avec le reste du monde laisse apparaître un excédent de 31,83 milliards de dirhams à fin septembre 2010, contre 34,74 milliards de dirhams enregistrés une année auparavant, souligne l’Office. Ainsi, les recettes ont porté sur 78,65 milliards de dirhams, contre 74,17 milliards de dirhams soit une croissance évaluée à 6% et un additionnel de 4,4 milliards de dirhams. Les dépenses, quant à elles, ont augmenté de 18,8%, soit un volume global de 46,82 milliards de dirhams contre 39,41 milliards de dirhams enregistrés à fin septembre 2009. Par ailleurs, la balance des biens et services fait ressortir au titre des neuf premiers mois de l’année 2010 un déficit de 66,17 milliards de dirhams avec un taux de couverture des importations par les exportations de 73,6%. De ce fait, les importations au titre des biens et services se sont chiffrées à 250,58 milliards de dirhams contre 219 milliards de dirhams relevés à fin septembre 2009, enregistrant ainsi une hausse de 14%. Les achats de biens évalués FOB se sont accrus de 24,12 milliards de dirhams affichant un volume de 203,75 milliards de dirhams au moment où les importations de services ont connu un additionnel de 7,41 milliards de dirhams, soit un montant total de 46,82 milliards de dirhams à fin septembre 2010. Les exportations de biens et services ont atteint, pour leur part, 184,40 milliards de dirhams contre 159,44 milliards de dirhams à fin septembre 2009, affichant ainsi une hausse de 15,7%. Selon l’office, cette évolution est imputable davantage aux exportations de biens évaluées FOB estimées à 24%. Alors que, les exportations de services se sont améliorées de 6% avec un volume de 78,65 milliards de dirhams à fin septembre 2010 .

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *