Prison et amende à l’encontre d’un parlementaire à Fès

Said Lebbar, de la Mouvance populaire, a été poursuivi pour "corruption, achats de voix et intermédiation" lors des élections du 8 septembre pour le renouvellement du tiers de la Chambre des conseillers.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *