Rabat-Salé : effondrement d’une partie réservée aux trottoirs sur le pont Moulay El Hassan

Selon l’agence MAP, la circulation des véhicules se poursuit normalement dans les deux sens et les piétons traversent le pont sans s’exposer à un quelconque danger, a-t-on en effet relevé.

A la suite de cet effondrement, qui se serait produit dans la nuit de mercredi à jeudi, les autorité locales et les responsables des services concernés se sont déplacés jeudi sur les lieux pour s’enquérir de la situation. Une équipe d’experts, qui s’était enquise en décembre dernier de l’état de ce pont, situé sur l’Oued Bouregreg, avait conclu que les structures de l’ouvrage sont "saines et sauves et ne présentent aucun risque sur la circulation des véhicules".

Les membres de cette équipe, composée de cadres du Ministère de l’équipement et d’experts du Laboratoire public des études et des Essais(LPEE), avaient confirmé les premières conclusions faites par l’autorité gubernatoriale ainsi que par les responsables de la Protection civile lors d’un constat visuel effectué sous le pont à bord d’un zodiac.

Quelque 32.000 véhicules traversent chaque jour ce pont, selon des études récentes. Environ 5.000 autobus et autocars et plus de 13.000 grands taxis transportant six passagers chacun traversent quotidiennement le pont.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *