Rachid Talbi Alami : «La réélection de Salaheddine Mezouar est un acte normal et très attendu»

Rachid Talbi Alami : «La réélection de Salaheddine Mezouar
est un acte normal et très attendu»

ALM : Salaheddine Mezouar a été élu pour un nouveau mandat comme président du RNI. Comment vous commentez cette élection ?
Rachid Talbi Alami : La réélection de notre président est un acte normal et très attendu puisque le bureau politique du Rassemblement national des indépendants a voté pour M. Mezouar afin qu’il puisse mettre en œuvre son projet. Ceci a été confirmé d’une façon claire et nette lors du congrès qui a vu l’élection de Monsieur le président pour un nouveau mandat à la présidence.

Qu’est-ce que vous pouvez nous dire sur le déroulement du congrès sachant que les débats au sein des commissions ont été parfois difficiles ?
L’organisation du congrès a été parfaite et nous avons pu assurer le déroulement de cet événement dans de bonnes conditions. Les travaux des commissions ont été marqués par des débats houleux certes mais très riches. Depuis l’ouverture du congrès, les commissions ont effectué des réunions très longues mais elles ont été momentanément interrompues en raison des divergences entre leurs membres. Les travaux ont repris le lendemain et nous avons pu considérablement avancer en adoptant les rapports moral et financier ainsi que le nouveau statut du RNI.

Justement, le cinquième congrès a été marqué par l’adoption d’une nouvelle plateforme et un nouveau statut de votre parti. Qu’en dites-vous ? 
Il faut tout d’abord préciser que la plate-forme du RNI n’est pas nouvelle mais elle a été plutôt adoptée en 1983. Bien évidemment, nous avons mis à jour les dispositions de cette plate-forme afin de la mettre en cohérence avec les changements et les mutations sur plusieurs plans qu’a connus le Maroc ces dernières années. Sa première partie contient les fondamentaux et les constantes du Royaume alors que sa deuxième partie met en avant les positionnements du parti sur plusieurs événements et phénomènes de société. Enfin, la troisième partie regroupe la vision et le projet du RNI qui s’inscrivent dans la ligne droite de la démocratie sociale. Le nouveau statut du parti a été, quant à lui, marqué par un débat profond. Notre ambition était de mettre en œuvre un nouveau mode de gestion interne du parti qui garantit notamment le respect de tous les membres.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *