Rami : «Internet est un outil d’enbrigadement»

Rami : «Internet est un outil d’enbrigadement»

ALM : Qu’est-ce qui explique le recours des terroristes à Internet ?
Abdellah Rami : Internet est le seul moyen qui reste aux courants jihadistes pour communiquer, toutes les autres possibilités ayant été verrouillées après les événements terroristes du 11 septembre 2001. Les pays qui ont été la cible d’attentats terroristes ont entrepris de neutraliser toutes les autres voies de communication, sauf Internet où les jihadistes ont trouvé d’ailleurs une arme efficace pour embrigader un nombre important de candidats notamment parmi les jeunes.

Que peut faire le Maroc pour contrer ce danger ? Faut-il neutraliser les sites jihadistes ?
Pour le Maroc, comme pour tout autre pays confronté au danger terroriste, ces sites, en dépit du danger qu’ils représentent, constituent une banque de données importante pour recueillir les renseignements sur la nébuleuse jihadiste. Ces sites, qui sont d’ailleurs infiltrés par les services de sécurité, offrent l’avantage de connaître les idéologues du terrorisme, de contrôler l’activité des cellules jihadistes et le déplacement de leurs agents exécutants. Ces sites présentent ainsi un intérêt très sensible pour les services de sécurité. Il ne faut donc pas s’étonner si les services de renseignement leur laissent libre cours, alors que ces services ont des moyens technologiques très sophistiqués pour les neutraliser.

Qu’en est-il de l’impact que peuvent avoir ces sites sur la jeunesse ?
La stratégie suivie par les services de sécurité est une arme à double tranchant. Si cette stratégie permet à ces services de recueillir des renseignements utiles sur l’activité des jihadistes, il n’en demeure pas moins qu’elle laisse la porte ouverte sur tous les dangers. Les jeunes  sont particulièrement exposés à ce danger… Internet est utilisé par certains courants pour distiller une littérature très dangereuse. Il suffit de consulter l’un des sites jihadistes pour comprendre pourquoi la guerre en Irak est exploitée à fond. Les jihadistes ont surfé sur la vague du mécontentement généralisé à propos de cette guerre pour appâter une jeunesse excédée. Les jihadistes continuent de profiter du capital sympathie envers le peuple irakien pour cultiver la passion du jihad.

Que pensez-vous du recours des jihadistes à des sites pornographiques ? Cela est-il dû au fait que ces sites sont fréquentés principalement par les jeunes ?
Le recours à ces sites est d’abord dicté par le souci d’échapper à tout contrôle, étant donné que les jihadistes savent que leur activité cybernétique est surveillée par les services de sécurité. Peu leur importe l’éthique dans ce cas de figure, l’essentiel étant de tromper la vigilance de ces services pour faire passer leur idéologie.

Les sites jihadistes ne sont-ils pas utilisés également pour diffuser les techniques de fabrication des explosifs ? 
Les sites jihadistes se répartissent en plusieurs services. Certains sont destinés à l’embrigadement idéologique, ou à la promulgation de fatwas, alors que d’autres, plus dangereux, proposent effectivement des techniques sur la manière de fabriquer des explosifs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *