Rapatriement en Mauritanie d’un groupe de 50 immigrants subsahariens entré de manière illégale aux îles Canaries

Un avion transportant ce groupe de clandestins dont la plupart sont originaires du Sénégal et du Mali, a quitté dimanche l’aéroport de Fuerteventura à destination de Nouadhibou (Mauritanie), a rapporté la presse locale, citant la Direction générale de la police espagnole.

Une équipe médicale et des agents de l’Unité centrale d’expulsions et de rapatriements et de l’Unité d’intervention policière ont accompagné ce groupe d’immigrants qui seront hébergés dans un centre d’accueil, aménagé par l’Espagne à Nouadhibou.

Trente-cinq soldats espagnols étaient arrivés cette semaine à Nouadhibou,  pour la restauration d’une ancienne école et sa transformation en centre d’accueil d’immigrants clandestins, et ce dans le cadre de la coopération entre  la Mauritanie et l’Espagne en matière de lutte contre l immigration clandestine.

La vice-présidente du gouvernement espagnol, Maria Teresa Fernandez de la Vega, avait indiqué dernièrement lors de sa visite à Tenerife, que 170 clandestins subsahariens vont être rapatriés "immédiatement" en Mauritanie, en vertu d’un accord bilatéral signé avec ce pays en 2003, et qui a été réactivé suite à la vague de migrants illégaux qui affluent ces derniers jours sur les côtes de l’archipel.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *