Réactions

Saïd Jafri : «Sahara occidental est un terme colonial»
«Cette proposition du PAM est assez étrange. Cette suggestion traduit uniquement une volonté de se faire distingué par rapport aux propositions d’autres partis politiques. Le fait de déroger à une règle permet d’être distingué par rapport aux autres, dit-on. Pour justifier cette proposition, le PAM s’est basé beaucoup plus sur les données extérieures qu’intérieures. Donc, je trouve que la suggestion du PAM n’a aucun lien avec l’histoire parce qu’elle est incompatible avec l’évolution historique de la position officielle du Maroc dans le dossier du Sahara, à la fois de l’Etat et des partis politiques. Le discours officiel du Royaume n’a jamais évoqué l’appellation Sahara occidental», souligne Saïd Jafri, professeur de droit à l’Université Hassan 1er de Settat, dans une déclaration à ALM. «Le terme Sahara occidental est beaucoup plus un terme colonial que national. Certes, le PAM a le droit d’exprimer librement ses opinions mais la position de ce parti va susciter une large polémique», indique-t-il.

Mohamed Talib : «Cette appellation n’a aucune connotation politique»
«L’appellation Sahara occidental ne pose aucun problème. Cette appellation n’a aucune connotation politique ne serait-ce que la charge symbolique chimérique que lui donne le Polisario à travers ses médias pour servir sa propagande, soutenu en cela par l’Algérie. La proposition du PAM consistant à récupérer la dénomination du Sahara occidental reflète en réalité une position courageuse de ce parti politique», précise Mohamed Talib, membre du Corcas et membre du conseil national du PAM, dans une déclaration à ALM. «Aujourd’hui, le Maroc n’a absolument aucun complexe à parler du Sahara occidental. Mieux encore, la création d’une région baptisée Sahara occidental et qui sera conforme à la zone sujet de conflit sera de nature à renforcer les mesures de confiance et donner davantage de crédibilité au Maroc dans ce dossier», ajoute M. Talib.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *