Réactions

Bachir Dkhil : «Tous ceux qui ont échoué recourent à la répression pour faire valoir leurs idées défaillantes»
«La direction du Polisario est une direction monolithique qui n’accepte pas qu’on déclare une opinion contraire à la sienne. Depuis le déclenchement de l’affaire du Sahara, cette direction dirige les camps non pas parce qu’elle jouit d’une popularité ou d’une représentativité, mais parce qu’elle a été imposée par les forces de sécurité algériennes. Le Polisario s’oppose depuis toujours à toute solution et fait tout pour faire perdurer ce conflit artificiel. Le cas de Ould Sidi Mouloud confirme le fait que tous ceux qui ont échoué recourent à la répression et au terrorisme pour faire valoir leurs idées défaillantes», précise Bachir Dkhil, ex-représentant du Polisario à Barcelone, dans une déclaration à ALM.

Noureddine Bilali : «Le Polisario est une bande criminelle qui a pris en otage des milliers de personnes à Tindouf»
«Nous condamnons fermement l’arrestation de Ould Sidi Mouloud par les milices du front séparatiste. Il s’agit d’un crime odieux et d’une atteinte flagrante contre une personne humaine qui n’a fait qu’exprimer publiquement ses propres convictions. Ce n’est pas Ould Sidi Mouloud qui a détourné l’aide humanitaire destinée aux populations séquestrées à Tindouf, comme le fait la direction du Polisario. Tindouf est un espace de non-droit où il n’y a ni tribunaux, ni avocats, ni rien du tout. Depuis plus de 35 ans, les personnes séquestrées à Tindouf sont assujetties à une direction éternelle», indique Noureddine Bilali, ex-représentant du front Polisario à Damas, dans une déclaration à ALM. «Le front séparatiste est une bande criminelle qui a pris en otage des milliers de personnes à Tindouf dans le seul objectif de servir ses propres intérêts. D’ailleurs, le Polisario invite de temps en temps des gens du monde entier pour leur montrer ce qui se passe à Tindouf, c’est comme si les camps étaient un grand zoo. C’est lamentable», ajoute-t-il, appelant les organisations internationales à intervenir pour sauvegarder la vie de Ould Sidi Mouloud et lui permettre de rejoindre sa famille sain et sauf.

Mohamed Réda Taoujni : L’arrestation de Sidi Mouloud montre la mainmise du régime algérien sur l’affaire du Sahara»
«L’arrestation de Ould Sidi Mouloud en retour à Tindouf montre, une fois encore, la mainmise du régime militaire algérien sur l’affaire du Sahara marocain. Le régime algérien ne s’intéresse nullement aux camps des séquestrés. Ce qui compte pour lui est de porter atteinte aux intérêts du Maroc . La preuve de ce constat c’est que Ould Sidi Mouloud a été interpellé parce qu’il a exprimé une opinion en faveur du Maroc. En plus, les vingt personnes bénéficiaires du droit de visite dans le cadre de l’opération d’échange des visites familiales ont été interdites d’accéder à Tindouf parce que le régime algérien a constaté qu’elles sont pro-marocain», affirme Mohamed Réda Taoujni, président de l’Association le Sahara Marocain (ASM), dans une déclaration à ALM.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *