Réactions : Jawad Kerdoudi, entrepreneur et consultant économique

Ma réaction ne peut être que positive. Je suppose qu’il en est de même pour tous les investisseurs, étrangers soient-ils ou nationaux. J’ai toujours été favorable à la mise en place de guichets uniques et je prenais l’exemple de la Tunisie qui nous a devancé en la matière.
Aujourd’hui, je veux être doublement fier parce que notre pays disposera de guichet dans chaque région. Progressivement, nous aurons 16 guichets régionaux, ce qui est considérable. La Tunisie n’en a que trois et avec ça elle a pu ranimer son investissement. (…) L’approche qui découle de la lettre royale est inéluctablement bonne. Il reste toutefois important que les guichets en questions soient opérationnels dans les brefs délais.
Pour que l’opération soit parfaitement réussie, il faut que le personnel engagé soit qualifié et ait les compétences requises pour pouvoir accrocher l’investisseur étranger. Etre bilingue ou trilingue est un critère qu’il ne faut pas omettre dans le choix des candidats à ces postes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *