Réactions : Moncef Kettani, président du syndicat national des PME et jeunes promoteurs

En tant que PME/PMI, donc plus de 90% du tissu économique national, nous nous réjouissons d’une telle nouvelle. Le dispositif dont il est question permettra de faire avancer la création de l’entreprise et le développement des PME/PMI essentiellement au niveau de la région. C’est une révolution et non une simple mesure. Elle a la particularité de tracer toute la stratégie de développement économique. Les autorités auront le devoir de mettre en place les mesures d’accompagnement nécessaires.
Aussi, les nouvelles prérogatives des Walis et gouverneurs viennent mettre fin aux chevauchements entre les différents départements ministériels. Il arrive parfois que des dossiers restent suspendus à cause de ce type de problème. C’est le cas notamment des petits investisseurs qui finissent par se perdre dans les rouage de l’administration.
Au niveau de notre syndicat, nous allons nous pencher davantage sur la question pour voir quelle forme prendront nos futurs rapports avec l’administration.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *