Recul de la demande des ménages

Tendance baissière pour les crédits bancaires tout au long de l’année 2008. Dans son dernier rapport sur la politique monétaire, Bank Al-Maghrib a révélé une baisse accrue remarquée à partir du troisième trimestre 2008.  «Concernant plus particulièrement les prêts immobiliers, leur ralentissement serait, selon des données parcellaires, favorisé par le recul de la demande émanant des ménages, parallèlement au tassement des transactions sur certains segments du marché immobilier», relève-t-on dans ce rapport de la Banque centrale rendu public cette semaine.  Un recul de la demande dû à un manque de l’offre immobilière, mais aussi à un renchérissement sans précédent des prix notamment dans les grandes villes.  En crise, le marché immobilier marocain se tourne désormais vers les logements à bas et moyens prix. Le 16 février 2009 marque la date du lancement d’un nouveau fonds de garantie «Daman Assakan» au profit de la classe moyenne. Un nouveau produit censé relancer un secteur qui porte la croissance du pays. Par ailleurs, les dernières données disponibles indiquent la poursuite de la décélération du crédit bancaire, dont la croissance annuelle est revenue à 25,1% au terme du quatrième trimestre 2008 et à 20,7% en janvier avec une baisse de 1% en variation mensuelle au terme de ce mois, la plus significative depuis avril 2006. «L’analyse de la structure du crédit indique un ralentissement, dans les mêmes proportions, pour l’ensemble des agents non financiers», note-t-on. Ainsi, les concours accordés aux particuliers ont augmenté de 22,3% en janvier, au lieu de 25,7% au quatrième trimestre, alors que le rythme de progression du crédit aux entreprises s’est établi à 22,5%, contre 26,7%. «Dans un contexte marqué par l’absence d’orientation nette à la hausse des taux débiteurs, cette évolution confirme le retour progressif de la croissance du crédit à des niveaux compatibles avec leur tendance de long terme», indique la Banque centrale. Un retour à la normale est donc prévu pour cet exercice.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *