Recul des exportations des produits alimentaires

Selon les dernières données communiquées par l’Office des Changes, les ventes d’huile d’olive à l’étranger ont totalisé 325,9 millions DHs contre 81,9  millions pour les deux premiers mois de 2005. Cette augmentation est due à l’exceptionnelle demande de l’Espagne qui, à elle seule, a acheté pour 277,3 millions DHs de ce produit contre seulement 46,4 millions durant janvier/février 2005. Durant la même période, l’Italie a acheté pour 42,1 millions DHs (+8,5%) d’huile d’olive marocaine.

Parmi les produiuts de la mer, ce sont les crustacés, mollusques et coquillages qui enregistré les plus fortes ventes, rapportant 583,4 millions DHs contre 430,4 millions pour la même période de 2005, soit +35,6%. En volume,  les exportations de ces produits ont enregistré une hausse de 61,5%.

Pour leur part, les exportations de poissons en conserve ont enregistré une hausse de 21%.

Dans leur totalité, les exportations des produits alimentaires ont rapporté  durant la période sous considération 3,098 milliards DHs contre 3,303 milliards  DHs l’année dernière, soit -6,2% ou -204,7 millions DHs. L’Office des Changes explique cette régression par la baisse des ventes de tomates fraîches (-46,1% ou -195,7 millions DHs) et de fruits frais (-90,1% ou -116 millions DHs). Avec 20,3% de part contre 23,3% une année auparavant, les produits alimentaires se maintiennent toujours au troisième rang des groupes de produits  à l’exportation, derrière le groupe des demi-produits (27,7%) et celui des biens de consommation (31,8%).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *