Réhabilitation des dettes d’eau d’irrigation : Une aide étatique de 220 MDH au profit de 63.000 agriculteurs

Près de 63.000 agriculteurs ont bénéficié de l’opération de réhabilitation des dettes d’eau d’irrigation. Cette initiative lancée au lendemain des 4èmes assises de l’agriculture tenues en avril dernier à Meknès a connu un franc succès. œuvrant pour la promotion de l’agriculture solidaire, l’Etat a mobilisé une enveloppe budgétaire de 220 millions de dirhams pour répondre au besoin des petits agriculteurs en matière d’irrigation. Selon un communiqué du ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime, «cette opération, mise en œuvre en application des Hautes instructions de Sa Majesté le Roi MohammedVI, permettra aux agriculteurs de redresser leur situation auprès des Offices régionaux de mise en valeur agricole (ORMVA)». Et de poursuivre que «ces derniers pourront bénéficier des recouvrements à venir pour renforcer leurs investissements dans les opérations d’aménagement et de réhabilitation des infrastructures et des réseaux d’irrigation». L’opération de réhabilitation des dettes d’eau d’irrigation des agriculteurs a pour objectif de faire profiter les petits agriculteurs de l’exonération des frais d’eau d’irrigation au titre des campagnes agricoles antérieures à 2008 à concurrence de 10.000 dirhams avec l’exonération des intérêts et le rééchelonnement des créances dépassant ce montant sur une période pouvant atteindre 7 ans, explique le ministère dans son communiqué. Pour veiller à l’application de cette opération, le gouvernement a procédé par la mise en place d’une commission mixte entre le ministère de l’Agriculture et le ministère des Finances. De même, un bulletin spécial a été édité pour expliquer et vulgariser l’initiative à l’ensemble des agriculteurs concernés.  Dans ce sens, des campagnes de sensibilisation ont été organisées au profit des agriculteurs et leurs représentants, en présence des autorités locales et des représentants des chambres d’agriculture. Par ailleurs, plusieurs programmes de grande envergure ont été lancés afin d’améliorer l’efficacité et la rentabilité des réseaux d’irrigation, l’augmentation des revenus des agriculteurs et la valorisation de l’eau d’irrigation. Le programme d’extension des superficies irriguées ainsi que le renforcement et la simplification du système des aides financières octroyées par le Fonds de développement agricole (FDA) illustrent pleinement les efforts consentis par l’Etat afin de mener à bien le Plan Maroc Vert, soutenir les petits et moyens agriculteurs et lutter contre la précarité et la pauvreté en milieu rural.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *