Report de l’examen de l’affaire de Abderrazak Afilal & co

Ce report a été décidé pour complément d’enquête avec certains accusés et pour permettre à la Cour de convoquer certains témoins, à la demande de la défense, dont l’ancien gouverneur de l’Agence urbaine de Casablanca et certains fonctionnaires et responsables de la Régie autonome de Distribution d’Eau et d’Electricité (RAD), actuelle Lyonnaise des Eaux de Casablanca (LYDEC), et le Bureau d’études chargé du béton, lors de la réalisation du projet d’habitat "Hassan II", à Hay Mohammedi.

La Cour a, par ailleurs, rejeté, après délibération, la requête de la défense de lever le contrôle judiciaire sur certaines personnes poursuivies.

Quelque 21 prévenus sont poursuivis dans cette affaire pour "contribution à la dilapidation de deniers publics et abus de pouvoir" lors de la réalisation du projet d’habitat "Hassan II" destiné à reloger les habitants des bidonvilles des "Carrières centrales", à Hay Mohammedi.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *