Réprobation mondiale de l’attaque meurtrière d’Israël contre Gaza

Réprobation mondiale de l’attaque meurtrière d’Israël contre Gaza

En sa qualité de président du Comité Al Qods, SM le Roi Mohammed VI a sollicité l’intervention du Conseil de sécurité et du Quartette pour la cessation des violences dans la bande de Gaza. «Le Souverain lance un appel solennel au Conseil de sécurité et au Quartette international, afin de prendre leurs responsabilités en vue d’assurer la cessation des violences et la nécessaire poursuite du dialogue et de la négociation entre toutes les parties concernées», annonce un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération. Après les opérations militaires israéliennes dans la bande de Gaza, qui ont fait plus de 270 morts, le Maroc a dénoncé avec fermeté les attaques israéliennes. «Le Royaume du Maroc condamne vigoureusement les opérations militaires israéliennes massives qui ont coûté la vie à plusieurs dizaines de Palestiniens frères dans la bande de Gaza, et dénonce avec fermeté l’usage disproportionné de la force et cette tragique escalade de la violence», souligne le même communiqué, ajoutant que «le Royaume du Maroc appelle à l’arrêt immédiat de ces hostilités qui, au-delà des importantes pertes de vies humaines, exposent, une fois de plus, la région à l’embrasement, à la violence et aux divisions». La même source annonce que le Souverain présente ses vives condoléances aux familles des victimes. «En cette douloureuse circonstance, SM le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods Acharif, présente ses condoléances les plus attristées aux familles des victimes palestiniennes innocentes», ajoute le texte.
Au sujet de l’offensive israélienne dans la bande de Gaza, Israël poursuivait, dimanche 28 décembre, ses frappes sur la bande de Gaza, où les raids menés depuis 24 heures ont fait plus de 270 morts et 700 blessés côté palestinien. Il s’agit-là du bilan le plus meurtrier en une journée depuis le début du conflit au Proche-Orient il y a 60 ans. Conscient de la gravité de la situation dans la bande de Gaza, le Maroc n’a cessé de manifester sa colère, voire son indignation, face à la politique agressive d’Israël. En effet, à travers les différentes manifestations internationales, le Maroc a marqué sa vive réprobation des pratiques répressives israéliennes. À ce titre, par le biais de son ambassadeur, représentant adjoint du Maroc auprès de l’ONU, Hamid Chabar, le Maroc appelé la communauté internationale à assumer sa responsabilité à l’égard du peuple palestinien. «Le Royaume du Maroc, qui condamne et réprouve les pratiques israéliennes d’humiliation, de violences, de privation et de punition collective à l’égard du peuple palestinien, réitère son appel à la communauté internationale pour amener Israël à respecter ses engagements», a souligné le représentant adjoint du Maroc auprès de l’ONU. Par ailleurs, le Maroc a affirmé que le choix de la paix reste la seule solution pour mettre fin à un conflit qui a trop duré. Il a, dans ce sens, mis en exergue l’importance du dialogue et du retour à la table des négociations dans le cadre du respect de la légalité internationale et des initiatives constructives, telle l’initiative de paix arabe. S’agissant des travaux entrepris par Israël aux abords de la Mosquée Al Aqsa, là encore la position marocaine était claire. Le Maroc avait, en effet, exprimé ses inquiétudes à travers différents messages adressés par SM le Roi Mohammed VI au secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon, au Pape Benoît XVI et aux membres permanents du Conseil de sécurité, les appelant à œuvrer pour stopper ces travaux.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *