Ronaldinho répond aux attaques d’un journal marocain

Il est "absolument faux et cruel" d’affirmer que "j’aurais dit que la mort d’enfants (au Liban: ndlr) ne me faisait pas de la peine", a précisé la star brésilienne dans un communiqué inhabituel publié par le club et qui attribue ces affirmations à un quotidien marocain. "Je me suis toujours prononcé en faveur des droits de l’enfance", ajoute Ronaldinho, qui dément avoir fait une quelconque déclaration dans un sens ou dans l’autre sur ce conflit.

Le journal sportif marocain Al Noukhba a écrit lundi que Ronaldinho était "allé loin" dans son "soutien à Israël dans sa guerre contre le Liban qui a fait un millier de victimes".
Le quotidien ajoutait: "Par ce comportement, Ronaldinho compte soutenir ses fans en Israël après les attaques des missiles du Hezbollah, oubliant ceux qu’Israël avait lancés contre les enfants, les femmes et les vieux du Liban".

Le joueur précise sur son propre site internet : "Aucune entité sociale n’a pris contact avec moi en relation avec ce conflit et je ne me suis engagé à participer à aucun acte en relation avec cette guerre.

Ronaldinho a été nommé le 11 août ambassadeur de bonne volonté des Nations unies, porte-parole de l’Onu pour le sport au service du développement et de la paix, et parraine diverses causes de son agence pour l’enfance, l’Unicef.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *