Sahara : Ferme soutien américain à la feuille de route marocaine

Sahara : Ferme soutien américain à la feuille de route marocaine

A quelques jours du démarrage des négociations entre le Maroc et le Polisario, à Long Island près de New York, les Etats-Unis ont apporté de nouveau leur soutien aux efforts du Maroc pour déboucher sur une solution au conflit du Sahara et notamment à travers l’Initiative marocaine pour la négociation d’un statut d’autonomie pour la région du Sahara. C’est le sens d’une lettre, signée par quinze ex-hauts responsables et diplomates de premier ordre américains, adressée le mercredi 6 juin au président George Bush. Les signataires de cette lettre, présentée lors de la réunion de la commission des affaires étrangères de la Chambre des représentants US, se recrutent tous parmi les responsables du département d’Etat et du département de la Défense, en plus d’un grand nombre de diplomates ayant été en poste au Proche-Orient, en Afrique du Nord et au Maroc. Madeleine Albright a apporté la première signature aux côtés de Frank Charles Carlucci, ex-secrétaire à la Défense, Hazel O’Leary, ex-secrétaire à l’Energie, Wesley Clark, ex-commandant suprême des forces alliées de l’OTAN et Martin Indyk, ex-secrétaire d’Etat-adjoint aux affaires du Proche-Orient en plus de Peter Rodman, ex-secrétaire adjoint à la Défense pour la Sécurité internationale. On retrouve aussi trois ex-ambassadeurs US au Maroc qui ont été promus à de hautes fonctions gouvernementales : Thomas Nassif, Michael Ussery et Frederick Vreeland.
Dans leur lettre, les responsables américains qualifient de nouveau l’initiative marocaine d’"historique". «En tant que premier pays à avoir officiellement reconnu les Etats-Unis en 1777, le Maroc a été un allié historique et fiable de notre grande nation et nous vous encourageons à poursuivre cette coopération dans les prochains mois cruciaux au moment de l’entame des négociations», lit-on dans cette lettre. Les signataires de ce document ajoutent qu’«en octroyant au peuple du Sahara une voix réelle dans son avenir à travers les pleins droits de l’autonomie offerte par le Maroc, une solution politique crédible pourrait être atteinte» et affirment que l’engagement du Maroc «mérite le soutien de la communauté internationale».
«Nous savons qu’avec votre encouragement et votre soutien, le Maroc a courageusement démontré son leadership à travers cette initiative. Votre encouragement rendrait possible une solution à ce problème persistant et réaffirmerait notre soutien bipartisan pour une paix réaliste et durable en Afrique du Nord», concluent les diplomates américains qui affirment qu’une solution au conflit du Sahara ne fera que contribuer à la stabilité de la région.  Saisi par les signataires de cette lettre lors de la réunion de la Commission des affaires étrangères dédiée aux "défis de la politique américaine en Afrique du Nord", David Welsh, secrétaire d’Etat adjoint pour les Affaires du Proche-Orient, a réitéré le soutien de son pays au Maroc et à son initiative pour la région du Sahara. «Nous considérons que la proposition marocaine d’une réelle autonomie pour le Sahara Occidental sérieuse et crédible. C’est le résultat de plusieurs mois de travail et de préparation par le Maroc», a déclaré David C. Welsh qui a émis le souhait de voir les parties au conflit déboucher sur des résultats tangibles dans les semaines à venir. «J’espère que la prochaine fois que m’exprimerai devrant cette commission, le dialogue dirigé par l’envoyé de l’ONU Van Walsum aura débouché sur de réels progrès», affirme le responsable américain qui a appelé à la contribution de la communauté internationale et le congrès américain. «Les négociations directes entre le Maroc et le Polisario ne vont pas être faciles. Les parties vont avoir besoin du soutien de la communauté internationale et du congrès pour trouver un terrain commun et se pencher sur de nouvelles idées», a-t-il ajouté. Il a également appelé les pays de la région à apporter leur contribution pour "encourager le sacrifice nécessaire pour aboutir à un accord".  Ce n’est pas la première fois que les Etats-Unis, administration et législatif, apportent leur soutien aux efforts du Maroc. Près de 170 congressistes, démocrates et républicains avaient adressé une lettre au président Bush, juste avant la dernière réunion du Conseil de sécurité, où ils demandaient à l’Administration US de soutenir l’initiative marocaine.
   

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *