Sahara marocain : «Khat Achahid» appelle le Polisario à ouvrir la voie au dialogue

«Le front Polisario n’a pas la volonté sincère de trouver un règlement au différend du Sahara, puisqu’il tire profit du statu quo», a précisé Mahjoub Salek, porte-parole du mouvement «Khat Achahid», opposé au Polisario, dans une déclaration à la chaîne de télévision «Al Arabiya», diffusée jeudi soir. M. Salek a appelé la direction actuelle du Polisario à «ouvrir la voie devant les jeunes afin d’engager des négociations de bonne foi pour délivrer nos proches de leurs souffrances dans les camps de Lahmada et leur permettre de regagner leur patrie, la tête haute». Il a également appelé la direction actuelle du Polisario à ouvrir la voie au dialogue et à tenir un congrès libre et transparent, loin de toute mise en scène, afin de permettre à la population des camps de s’exprimer. Le porte-parole du mouvement «Khat Achahid» a, en outre, dénoncé avec force les pratiques des dirigeants du Polisario en qualifiant ces derniers d’incapables et de corrompus, rappelant qu’ils n’ont rien apporté à la population des camps depuis le cessez-le-feu. «Le Polisario n’a fait qu’exploiter à des fins mercantiles les souffrances qu’endurent les femmes, les enfants et les personnes âgées dans l’enfer des camps», a ajouté Mahjoub Salek. Il a souligné, par ailleurs, que le Polisario cherche, à travers cette instrumentalisation de la souffrance, à rester éternellement au pouvoir. M. Salek a estimé que le Polisario n’a rien fait pour délivrer les habitants des camps de leurs souffrances à cause de ce conflit qui n’a que trop duré. De son côté, Mohamed Ould Mohamed Mbarek, membre du mouvement «Khat Achahid», a lancé un appel à la direction actuelle du Polisario à démissionner et à ouvrir la voie devant de jeunes directions, qualifiant de «catastrophique» la situation dans les camps de Tindouf.

Le mouvement «Khat Achahid»

«Khat Achahid» est un mouvement réformiste au sein du Polisario qui a toujours contesté la légitimité de l’actuelle direction séparatiste, en l’absence d’un congrès démocratique et légal. Ce mouvement estime qu’elle ne peut négocier avec le Maroc au nom des Sahraouis des camps de Tindouf. Le mouvement «Khat Achahid» s’est toujours montré favorable à négocier avec le Maroc sur la base de l’autonomie et sous les auspices des Nations unies. M. Salek a déjà plaidé pour le dialogue comme unique voie pour la résolution du conflit et rejeté toute la responsabilité sur l’actuelle direction du Polisario qui cherche à faire perdurer la situation actuelle. Le porte-parole du mouvement «Khat Achahid» estime que l’actuelle direction du Polisario ne représente pas les populations sahraouies.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *