Sahara marocain : la CE appelée à plus de responsabilité

Le Maroc a appelé la Communauté européenne (CE) à faire preuve de «responsabilité, de discernement et de recul critique», devant la campagne de désinformation et de dénigrement menée à son encontre par des membres d’un intergroupe informel constitué au sein du Parlement européen.
«Le Maroc rejette totalement les allégations de certains milieux, qui se sont empressés de recourir à la désinformation, faisant état notamment d’enlèvements, d’arrestations, de pression ou encore de violation de la légalité internationale», lit-on dans une lettre adressée par l’ambassadeur du Royaume auprès des Communautés européennes, Menouar Alem, aux différentes institutions européennes et dont la MAP a reçu mardi une copie.
Cette campagne, a ajouté M. Alem, est inscrite dans le cadre de «la stratégie d’obstruction méthodiquement mise en œuvre par l’Algérie et le Polisario», exprimant son étonnement et son regret suite aux démarches des membres d’un intergroupe informel constitué au sein du Parlement européen contre le Royaume du Maroc, et qui s’affairent laborieusement, depuis plusieurs jours, à démarcher des Eurodéputés sur la base d’informations erronées faisant état de mauvais traitements qu’auraient subis des citoyens marocains dans les provinces du Sud. «Cette manœuvre vise à contrecarrer la dynamique politique engagée sous les auspices des Nations unies, à la faveur de l’initiative marocaine d’autonomie de la région du Sahara, comme base de négociation d’une solution politique mutuellement acceptable à ce différend régional», a souligné M. Alem.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *