Sahara marocain : le nouveau chef de la Minurso reçu par Chakib Benmoussa

Le ministre de l’Intérieur, Chakib Benmoussa, a reçu, jeudi 24 décembre, le nouveau représentant spécial du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara, l’égyptien Hany Abdel-Aziz, nommé également à la tête de la Minurso. Un communiqué du ministère de l’Intérieur indique que lors de cette audience, Chakib Benmoussa a réitéré la pleine disposition des autorités marocaines à apporter l’assistance et l’appui nécessaires à Hany Abdel-Aziz dans l’accomplissement de ses fonctions à la tête de la Minurso, et dans le cadre de l’exercice du mandat de la Mission. Le ministre a, en outre, rappelé la situation prévalant dans les provinces du Sud. Il a souligné, par ailleurs, la volonté des pouvoirs publics de faire davantage d’efforts pour le développement de la région et le renforcement de la régionalisation, conformément aux Hautes orientations de SM le Roi. A l’issue de cette réunion qui s’est déroulée en présence du secrétaire d’Etat à l’Intérieur, Saâd Hassar, le nouveau chef de la Minurso a salué, dans une déclaration à la presse diffusée par la chaîne Al-Oula, la disposition exprimée par les autorités marocaines à une coopération totale avec la Minurso. M. Abdel-Aziz a également exprimé ses remerciements au gouvernement et aux autorités marocaines pour l’accueil qui lui a été réservé et la pleine disposition à coopérer avec la Minurso. Hany Abdel-Aziz succède à Julian Harston, qui a été nommé directeur du Bureau des Nations Unies à Belgrade le 1er mars 2009. Jusqu’à sa nouvelle nomination, le nouveau chef de la Minurso occupait la fonction de directeur de la Mission d’appui à la Mission des Nations Unies en République démocratique du Congo (Monuc). Selon une notice biographique relayée par le site officiel de l’ONU, M. Abdel-Aziz est né au Caire en 1946 et père de deux filles. Selon la même source, le nouveau représentant spécial du SG de l’ONU pour le Sahara a environ 25 ans d’expérience au service des Nations Unies. Il a ainsi travaillé dans le cadre de huit missions de maintien de la paix et missions humanitaires respectivement déployées en République démocratique du Congo, au Soudan, en République centrafricaine, au Liban, en Iraq, en Bosnie-Herzégovine et au Burundi, où il a assumé principalement des fonctions d’administration. Il a commencé sa carrière à l’ONU à Genève, en 1981, en tant qu’interprète de langue arabe. Hany Abdel-Aziz est diplômé en 1964 de l’Académie militaire égyptienne et a aussi obtenu en 1975 un diplôme de troisième cycle en sciences économiques à l’Université du Caire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *