Sahara marocain : le PAM lance une large offensive contre les agissements des séparatistes

Sahara marocain : le PAM lance une large offensive contre les agissements des séparatistes

Le Parti Authenticité et Modernité tire à boulets rouges sur les adversaires de l’intégrité territoriale du Maroc. Le parti dirigé par Mohamed Cheikh Biadillah a dénoncé, vendredi 4 décembre, lors d’une conférence de presse tenue à Madrid, les complots et manœuvres fomentés par les ennemis du Maroc visant à saper la proposition marocaine d’autonomie. «Ces plans ourdis par les ennemis du Maroc sont exécutés par des éléments douteux qui font l’apologie des thèses des séparatistes et de la partie qui les manipule, profitant pour ce faire et à mauvais dessein, du climat de démocratie et de liberté qui prévaut au Maroc», a affirmé Cheikh Biadillah. Le PAM lance ainsi une large offensive contre les agissements des séparatistes.
Le secrétaire général du PAM a souligné que le Polisario et la partie qui le sous-tend tentent d’entraver les efforts que ne cesse de déployer le Maroc pour trouver une solution consensuelle au conflit du Sahara, à travers la proposition d’autonomie. Evoquant le cas de l’activiste pro-Polisario Aminatou Haidar, M. Biadillah a indiqué que cette renégate «s’est servie des espaces de liberté et de démocratie au Maroc pour exécuter une stratégie de parties étrangères pour contrer l’unité territoriale du Royaume». M. Biadillah a affirmé, en outre, que les ennemis du Maroc ont utilisé les sept individus et la dénommée Aminatou Haidar pour porter atteinte au Maroc et à son unité territoriale. Il a indiqué, dans ce contexte, que tout le monde sait que ces personnes sont manipulées par les services secrets algériens et par la direction du Polisario pour saper toute solution pacifique et durable du conflit du Sahara. «Le Maroc a traité cette question dans le strict respect des lois internationales en vigueur dans ce domaine», a-t-il souligné. Ceci dit, lors d’une conférence de presse tenue samedi 5 décembre, à Laâyoune, le secrétaire général du PAM a affirmé que le projet démocratique et moderniste du Maroc est visé par un «plan diabolique ficelé en Algérie». Cette conférence a été tenue en présence de membres du Conseil national du PAM et de parlementaires issus des provinces du Sud. M. Biadillah a souligné, à cette occasion, que «Cette stratégie diabolique dangereuse vise à attenter à l’unité du pays et à barrer la voie devant l’initiative marocaine d’autonomie au Sahara». «L’affaire de la dénommée Aminatou Haidar s’inscrit également dans le sillage de ce plan diabolique qui vise à porter atteinte à l’unité et à l’intégrité territoriale du Maroc», a noté le secrétaire général du PAM. M. Biadillah a indiqué, par ailleurs, que les relations maroco-espagnoles sont fondées sur des bases solides et ne peuvent être affectées par le cas d’Aminatou Haidar. «Les responsables espagnols avec lesquels je me suis entretenu lors de ma visite à Madrid font la distinction entre le cas isolé d’Aminatou Haidar et les relations maroco-espagnoles qui sont fondées sur des bases solides et des intérêts communs», a expliqué Cheikh Biadillah.
Fouad Ali El Himma, membre du bureau national du PAM, a affirmé, quant à lui, que l’Espagne est «consciente que la mesure prise par le Maroc à l’encontre de la dénommée Aminatou Haidar est une simple application de la loi et est conforme au droit international».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *