Sahara marocain : Un nouveau round de pourparlers à Manhasset

Le nouveau round des pourparlers informels sur le Sahara marocain aura lieu du 5 au 7 juin prochain à Manhasset. C’est à l’invitation de l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU, Christopher Ross, que les pourparlers se tiendront à Manhasset, dans la banlieue de New York, en présence du Maroc, de l’Algérie, de la Mauritanie et du Polisario, a annoncé le porte-parole de l’ONU, Martin Nesirky. «Comme convenu par les parties au cours de leur sixième round de discussions informelles en mars» dernier, les délégations des parties au conflit autour du Sahara se «réuniront du 5 au 7 juin à Greentree, Long Island pour des pourparlers informels», a précisé Nesirky, au cours de son briefing quotidien. Ces pourparlers informels, inaugurés en août 2009 en Autriche, doivent préparer le 5ème round de négociations officielles, visant à trouver une solution politique définitive au différend régional sur le Sahara. Il s’agit ainsi des 7èmes pourparlers informels, les six précédents rendez-vous avaient eu lieu successivement en août 2009, dans la localité autrichienne de Durnstein (près de Vienne), en février 2010 à Armonk, près de New York, en novembre et décembre (2010) et janvier (2011) à Manhasset et en mars 2011 à Malte. Ce dernier rendez-vous de trois jours s’était ouver,t lundi 7 mars, à Mellieha, une localité du nord-ouest de l’île de Malte, toujours à l’invitation de M. Ross. Ce round tenu à huis clos, à l’instar des rendez-vous précédents, en présence de représentants du Maroc, de l’Algérie, de la Mauritanie et du Polisario, a été sanctionné par une déclaration de M. Ross à la presse. La délégation marocaine à ces pourparlers comprenait Taëb Fassi Fihri, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Mohamed Yassine Mansouri, directeur général des études et de la documentation (DGED) et Maouelainin Ben Khalihanna Maouelainin, secrétaire général du conseil royal consultatif pour les affaires sahariennes (CORCAS). La délégation a exprimé son «extrême déception» face au refus du Polisario de débattre de la question des droits de l’Homme dans le cadre des pourparlers informels de l’ONU sur le Sahara, avait affirmé, à Malte, M. Fassi Fihri, à l’issue du 6ème round des pourparlers. M. Fassi Fihri avait également fait part de «l’extrême déception et de la forte interrogation du Royaume du Maroc face au retrait par le Polisario de l’examen de la question des droits de l’Homme, qu’il a, lui même, introduite lors du précédant round» des négociations en janvier dernier à Manhasset. Il avait souligné que même si l’autre partie avait exploité cette question «pour distiller sa propagande ici et là sur ce thème précis», «nous avons dit, à Malte, que nous étions prêts à discuter de l’ensemble des dimensions de cette question afin de les relativiser». «Malheureusement, nous constatons avec regret que la délégation du polisario a refusé de débattre avec la partie marocaine de cette question dont elle est pourtant à l’origine», avait-il déploré.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *