Salé : bras de fer entre l’Istiqlal et le MP

Salé : bras de fer entre l’Istiqlal et le MP

Salé, une autre ville où un candidat du Mouvement Populaire (MP), en l’occurrence Driss Sentissi, également président du groupe MP à la Chambre des Représentants, brigue le poste de maire. Après Rabat, Salé peut également virer dans le giron du MP. Ainsi, le MP a récolté à Salé 18 sièges dans le Conseil de la ville qui en compte 71 au total. Son principal soutien n’est autre que le PJD, le deuxième parti au classement et qui occupe 10 sièges dans le Conseil de la ville. Parmi les membres du PJD, il y a lieu de citer le seul Conseiller du parti, Jamaâ Moatassim, qui s’est présenté en tête de liste dans la circonscription de Tabriquet. Les élus du PJD ont donc décidé d’accorder leurs voix au candidat du MP, en contrepartie d’une participation conséquente dans la gestion de la commune urbaine de Salé. Driss Sentissi, puissant homme d’affaires de Salé, serait soutenu par plusieurs autres partis. C’est le cas notamment du RNI qui pèse assez lourd sur la balance, avec 9 membres au Conseil de la ville. Toutefois, Mohamed Aouad, l’autre concurrent de taille, assure que le RNI soutient sa propre candidature. Une information démentie par certains Rnistes. Les autres partis de la mouvance populaire vont évidemment appuyer la candidature de Sentissi. Toutefois, le MDS de Mahmoud Archane (trois membres dans le conseil de la ville de Salé) aurait choisi de soutenir le candidat istiqlalien, Mohamed Aouad. L’Istiqlal ayant obtenu neuf sièges, Aouad est également allé chercher les voix des trois élus du PND de Abdellah Kadiri, afin de concurrencer Driss Sentissi. Selon Aouad, les cinq élus de l’USFP sont également acquis à sa cause. En fait, Sentissi, grâce au nombre de voix dont dispose son parti et au soutien que lui assure le PJD et éventuellement du RNI, est pratiquement sûr de remporter la mairie de Salé. Rappelons que le FFD occupe quatre sièges au Conseil de la ville. Trois sont revenus au PDI. Un seul siège pour un SAP. Et six autres partis, en l’occurrence, le PED, le MNP, le PRD, Attajdid wal Insaf, le PML et l’ICD ont eu un siège chacun.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *