Samir : Polémique sur les responsabilités

Les dégâts causés par les dernières intempéries se sont fait sentir dans plusieurs régions. Outre la ville de Mohammedia qui a dominé l’actualité à cause de la panique suscitée par les explosions de certaines installations pétrolifères, d’autres régions du royaume n’en sont pas moins touchées.
Au niveau de Settat, les pluies diluviennes qui se sont abattues sur la ville et sa région, dans la nuit de dimanche à lundi, les fortes chutes de pluie ont fait plus de 30 morts et 8 autres personnes sont portées disparues sans parler des importants dégâts matériels qui ont été provoqués.
L’activité générale connaît un grand dérangement. La faculté de droit de l’université Hassan 1er de Settat est hors circuit pendant au moins et une dizaine de jours. Les crues de certains cours d’eau ont sérieusement endommagé plusieurs amphithéâtres et des locaux d’archives. Selon un communiqué de présidence de l’université, les cours ne vont reprendre qu’à partir du 4 décembre prochain.
Dans la région de Skhirate, un incendie s’est déclaré mardi matin dans des terrains vagues après une fuite d’essence provenant vraisemblablement d’un pipe line qui traverse le secteur. Heureusement qu’il a été rapidement maîtrisé après une intervention de la protection civile. L’incendie n’a fait ni victimes, ni dégâts. Les quantités d’essence ont été emportées par des flots d’eaux usées provenant d’une canalisation endommagée dans un lotissement, à moins d’un kilomètre du lieu de l’incendie, non loin de l’autoroute Rabat-Casa. Le gouverneur de la préfecture de Skhirate et les autorités locales civiles et militaires se sont rendus sur les lieux pour suivre la situation. Dans la région du Gharb, une crue de l’Oued Erdam, qui traverse Sidi Slimane, a inondé, mardi, Douar Lakhlalef au Caïda Msaâda dans la province de Kénitra.
Les autorités provinciales, la gendarmerie, la protection civile, la sûreté nationale et les forces auxiliaires sont intervenues pour secourir les habitants du douar et évacuer une trentaine de familles dont les maisons ont été submergées par les eaux. Une réunion s’est tenue mardi soir au siège de la province de Kénitra lors de laquelle les différents responsables ont éxaminé les mesures à prendre pour faire face à toutes les éventualités et assister les habitants sinistrés. Par ailleurs et sur Hautes instructions Royales, la Fondation Mohammed V pour la Solidarité a annoncé avoir consacré, une première enveloppe budgétaire de 2 millions de dirhams pour aider les familles sinistrées suite aux inondations qu’ont connues certaines régions du Royaume. Un communiqué de la Fondation indique que la première enveloppe budgétaire de deux millions de dirhams a été débloquée pour aider les familles victimes des inondations. Ce montant est destiné à venir en aide aux familles sinistrées. Les familles ayant subi des dommages matériels recevront des vivres pour un montant de 1 million de DH, ainsi que des matelas, des vêtements et des fournitures scolaires pour un montant de 500.000 DH. Toujours conformément aux Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, le Croissant Rouge Marocain (CRM) a débloqué une aide aux familles sinistrées. Une aide qui s’inscrit dans le cadre de sa mission humanitaire et sociale, et intervient sur instructions de SAR la Princesse Lalla Malika, pour faire face aux besoins des familles sinistrées, et dans le cadre du programme général de secours élaboré par les parties gouvernementales concernées.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *