Satisfaction espagnole

La nomination par Sa Majesté le Roi de Driss Jettou au poste de Premier ministre a été bien accueillie en Espagne.
Le président du gouvernement espagnol a téléphoné mercredi soir à Driss Jettou pour le féliciter pour sa nomination et lui souhaiter bonne chance dans ses nouvelles fonctions.
Selon des sources de la Moncloa (Présidence du gouvernement espagnol) qui ont annoncé cette information, José Maria Aznar aurait exprimé au nouveau Premier ministre marocain son désir de voir les relations entre les deux pays s’améliorer. Le responsable espagnol s’exprimait au nom de son gouvernement.
Auparavant, le chef du gouvernement espagnol, José Maria Aznar, avait adressé un télégramme de félicitations à son nouvel homologue marocain Driss Jettou nommé le même jour par SM Roi Mohammed VI. Aznar a souhaité au nouveau Premier ministre « le meilleur succès dans la haute charge qui lui a été confiée », a-t-on indiqué de source officielle espagnole. Le président du gouvernement espagnol a transmis dans son message de félicitations ses « meilleurs voeux de paix et de prospérité pour le peuple marocain », selon les mêmes sources. La même réaction a été enregistrée du côté du ministre espagnol des affaires étrangères, Ana Palacio. Le chef de la diplomatie espagnole s’était déclarée « persuadée qu’une excellente harmonie » règnerait entre l’Espagne et le Maroc. Palacio a par ailleurs loué « l’indépendance, l’efficacité et le pragmatisme » du nouveau Premier ministre et lui a souhaité « bonne chance » dans ses nouvelles fonctions.
Cette réaction positive de la part de l’exécutif espagnol pourrait être interprétée comme une volonté de profiter du changement à la tête de la primature marocaine pour rétablir le dialogue entre les deux pays qui vivent une crise diplomatique depuis une année et qui a failli se transformer en conflit militaire en juillet dernier avec l’invasion par l’armée espagnole de l’îlot marocain de Tourah.
La presse espagnole a aussi réagi positivement à la nomination. Dans le quotidien « La Razon », l’éditorialiste explique les points positifs du choix porté sur Jettou. Dans un article intitulé « Bonnes nouvelles venues de Rabat », l’éditorialiste affirme que « la désignation de Driss Jettou comme Premier ministre du gouvernement marocain est, en principe, une bonne nouvelle pour l’Espagne…Les relations de Jettou avec les entrepreneurs espagnols et avec le gouvernement de Madrid ont toujours été qualifiées d’excellentes ».
Pour l’analyste de « La Razon », la décision royale est prudente et SM le Roi a désigné « un homme sans adversaires et qui peut répéter la coalition entre la droite et la gauche, véritable artifice de l’équilibre délicat dans lequel bouge le pays…Avec les islamistes qui frappent à la porte, c’est une décision prudente, et si en plus elle participe à la relance des relations avec l’Espagne c’est très bien ».
Le quotidien « El Mundo » estime, pour sa part, que la nomination a été une surprise. Dans un article intitulé « Mohammed VI nomme le ministre de l’intérieur au poste de Premier ministre », le journal madrilène estime que « le Roi du Maroc s’est démarqué, avec cette décision, des résultats des élections ».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *